.
.

Le triomphe de la vérité

.

Poursuite de la tournée du Ministre d’Etat dans le septentrion: Bio Tchané expose les grands axes de développement de Natitingou


La tournée gouvernementale du Ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement, Abdoulaye Bio Tchané, enclenchée le vendredi 5 mai 2017, se poursuit dans le septentrion. Après Malanville, Parakou et Djougou, le ministre à la tête d’une forte délégation de son institution, a foulé Natitingou, le dimanche 7 mai dernier, où il a exposé les grandes réformes émises dans le Programme d’actions du gouvernement (PAG). Les populations de la commune accompagnées des députés et personnalités politiques ne se sont pas fait conter les grandes réformes développées par leur hôte et visant à améliorer significativement les conditions de  vie des Béninois, donner du travail aux jeunes de la commune, assurer la sécurité des populations et permettre au Bénin de briller à travers le monde. De façon générale, le ministre affirme que ce Programme conçu par le gouvernement, vise à l’horizon 2021, à assurer aux Béninois, l’accès universel à l’eau, la création de 500.000 emplois, la garantie d’accès à la santé. « Le Bénin doit être révélé, de façon splendide, grâce à ce PAG », a-t-il fait remarquer. De façon spécifique, la ville de Natitingou ainsi que les communes du département de l’Atacora, ne seront pas épargnées des stratégies mises en place par le gouvernement pour faire révéler le Bénin  au monde. Au regard des problèmes liés aux microcrédits, à l’accès des populations aux soins de qualités, à la lutte contre les boissons frelatées qui causent d’énormes désagréments dans le rang des populations, à la réouverture des usines de production de jus, au manque de personnel enseignants dans les écoles et autres, qui ont été soulevés par les femmes et les jeunes de la commune, le Ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané a rassuré les populations des investissements qui se feront non seulement dans la ville de Natitingou mais aussi dans les autres communes du département de l’Atacora. Selon ses explications, le secteur agricole sera priorisé avec une diversification des filières telles que le riz, le coton, l’anacarde, l’arachide et bien d’autres. Comme dans les autres communes, il a rassuré les producteurs de coton  du désengagement de l’Etat dans ce secteur, ce qui leur donnera une certaine autonomisation dans la production de l’or blanc. Toujours dans ce département, un accent particulier sera mis sur la culture maraichère ainsi que sur l’élevage et la pêche. Il y aura aussi une politique frontalière à travers des investissements dans les infrastructures frontalières telles que les centres de santé,  les écoles et autres, des efforts dans la fourniture et l’accès à l’électricité et à l’eau. Des projets qui vont engendrer beaucoup d’emplois aux jeunes, tant dans le domaine des Nouvelles technologies de l’information et de la communication, le tourisme et bien d’autres secteurs. Un vaste programme est établi pour développer les infrastructures routières à travers le bitumage de nouvelles voies telles que Natitingou-Boukoumbé-Frontière Togo, Kota-Kouandé-Pehunco, Djougou-Pehunco,Kota-Banikouara, le resurfaçage de la voie Natitingou-Porga, sans oublier la poursuite et l’achèvement de la ville de Natitingou. Un programme que n’a pas manqué d’apprécier le Président des Sages de Natitingou qui a réitéré l’engagement des populations de la commune à rester mobilisées derrière le Président Talon pour sa concrétisation.

 

L’engagement du gouvernement à œuvrer pour le « Bénin Révélé »

La concrétisation du Programme ambitieux du « Bénin Révélé » sera belle et bien une réalité. Le Ministre Abdoulaye Bio Tchané l’a bien confirmé aux populations, au regard de leur détermination et aussi du travail abattu avec cœur et un volontarisme exemplaire, depuis leur accession au pouvoir. Cet engagement est la preuve de la conscience du Chef de l’Etat, Patrice Talon, et de son gouvernement, à œuvrer pour le bien-être des populations à la base. « Notre conviction en ce que nous faisons est claire et inébranlable. C’est pour nous au gouvernement donc, une évidence que notre marche, notre parcours est perfectible et améliorable. Nous sommes dans une quête permanente de faire mieux », a-t-il avancé. Au regard de ce qu’ils ont hérité comme gouvernance, le Ministre d’Etat, Abdoulaye Bio Tchané, a convié les populations à observer un moment de patience pour voir se réaliser toutes ces réformes et à ne pas céder à l’intoxication car, continue-t-il, tout ce qui est bon, bien et agréable, prend un minimum de temps pour se réaliser.

 

Ils ont dit

N’Da Antoine N’Da, Maire de Natitingou : « Nous avons soif des informations contenues dans le PAG »

« J’exprime au nom des populations de Natitingou toute ma reconnaissance au ministre d’Etat et à travers lui, au Président Patrice Talon. Nous avons grandement soif des informations contenues dans le PAG. Après les problèmes généraux liés à l’éducation, la santé, les infrastructures routières…je voudrais attirer l’attention du ministre d’Etat sur un problème important qui guette à l’horizon les populations de Natitingou. Il s’agit de la famine puisqu’en ce moment, le maïs qui est la nourriture de base, coûte 20.000 F le sac alors que nous ne sommes pas encore dans la période de soudure. C’est donc le lieu d’appeler le Président Patrice Talon à écouter ce cri de cœur. D’ores et déjà, sachez que le peuple de l’Atacora et de Natitingou spécifiquement ne fera rien pour entraver la bonne exécution du PAG qui pour moi, constitue un véritable programme ambitieux de développement  pour révéler le Bénin »

Rachidi Gbadamassi, Député : « Il faut soutenir LE Président Talon »

« Notre présence ici à Natitingou est d’accompagner le gouvernement, mais aussi de soutenir les amis députés. Je vous parle en tant qu’instrument de développement et animateur de la vie politique. Peuple de l’Atacora, je vous demande d’oublier la politique politicienne  et de passer à la politique de développement. Natitingou est dans mon cœur à cause de mon papa. Je vous demande humblement de vous unir et de savoir où se trouvent nos intérêts surtout que nous avons avec le Président Patrice Talon, notre frère Abdoulaye Bio Tchané qui est le Numéro 2 du gouvernement. Le passé, c’est le passé. C’est celui qui est là maintenant qu’il faut suivre, celui qui vous propose l’eau, l’électricité, les routes, l’emploi, l’accès aux soins…Je ne vais pas prendre la responsabilité de vous dire de soutenir celui qui n’a pas. Il faut soutenir celui qui a. Et celui qui est là aujourd’hui, c’est Patrice Talon. Avec lui, vous aurez tout ce qu’il vous faut. Ne vous laissez pas manipuler. Vous avez tout ce qu’il vous faut. Le développement de Natitingou dépend de ses filles et fils. Si Natitingou va se développer ou pas, c’est vous. Prenez donc votre destin en main »

Barthélémy Kassa, Député : « Le PAG a un contenu des actions phares pour révéler le Bénin »

« Je voudrais en votre nom dire merci au Ministre d’Etat et à travers lui, mes félicitations au Chef de l’Etat Patrice Talon. Le gouvernement aurait pu choisir d’exécuter son PAG en catimini et ne pas dépêcher un de ses membres pour venir nous expliquer le contenu de ce document stratégique de développement. Selon les explications apportées par le Ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané, le PAG a vraiment un contenu, des actions phares pour révéler le Bénin et transformer le quotidien des Béninois. Je le dis parce qu’il y a 10 ans, j’étais de l’autre côté et ce n’est pas facile. Aujourd’hui que je suis du côté du peuple, et en tant que parlementaire, je dois défendre les intérêts du peuple. Il y a 10 ans, nous avions adhéré au programme d’action du gouvernement Yayi. Mais rien de tout ce qui a été promis de façon spécifique au Département de l’Atacora n’a été réalisé. Natitingou, Tanguiéta, Kérou, Péhunco…n’a rien eu de spécial. Depuis 2014 à la table ronde de Paris, la BAD a pris des engagements pour bitumer la voie Boucoumbé-Frontière Togo. Mais jamais cette voie n’a été faite. Si c’était ailleurs, c’est au lendemain de cette  Table ronde qu’on irait poser la pierre et démarrer le chantier…Aujourd’hui encore, nous souscrivons au Programme d’action du gouvernement Talon. Et nous vous exhortons à adhérer à ce programme. Nous ne suivons pas un homme, mais nous suivons le développement. Il n’y a que des ignorants qui s’opposent au développement. Si nous sommes là, c’est donc pour soutenir ce programme et pour un meilleur suivi des actions qui y sont inscrites. Il nous faut nous unir derrière le Pag, derrière Patrice Talon qui est le médecin du développement. Battons-nous pour avoir la part de prospérité que nous garantit le PAG. Nous avons eu des annonces. Nous prenons aux mots le ministre d’Etat. Nous prenons aux mots le Chef de l’Etat ».

Maire de Boucoumbé : « Les maires de l’Atacora adhèrent entièrement au PAG »

« Les maires de l’Atacora adhèrent entièrement au PAG. Nous faisons partie des maires du Bénin qui se sont retrouvés récemment à Dassa pour mettre sur les fonts baptismaux une association devant accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre du PAG. Nous ne pouvons pas mettre nos communes sur l’orbite du développement sans le gouvernement. Notre contribution au succès de cet ambitieux programme du Président Patrice Talon n’est pas en tout cas à marchander et c’est le lieu d’exhorter le gouvernement à prendre en compte nos doléances. La richesse de la culture de l’Atacora n’est plus à démontrer, il suffit que l’accompagnement pour le développement du tourisme soit au rendez-vous »

Maire de Kèrou : « Le gouvernement doit se pencher sur le déficit d’infrastructures routières »

« La commune de Kèrou fait partie du grand bassin cotonnier du Bénin. Mais malheureusement, elle souffre d’un grand déficit en infrastructures routières. Il faut que le gouvernement se penche sur ce problème »

Maire de Péhunco : « Je suis convaincu que ce qui est contenu dans le PAG sera réalisé »

« Quand la vérité apparait, le mensonge disparait. Les explications que vient de donner le ministre d’Etat sont assez claires et mettront un terme à la campagne d’intoxication entretenue depuis longtemps par les opposants à Talon. Moi je suis convaincu que tout ce qui a été mis dans le PAG sera réalisé. Et c’est pour cette raison que je m’engage entièrement à aider le gouvernement à nous aider ».

Rastel DAN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *