.
.

Le triomphe de la vérité

.

Réunion de la CECAC/APF: Les parlementaires francophones en conclave à Cotonou


Marchandisation de l’éducation, démographie, financement des systèmes d’éducation,éducation civique et citoyenne, prévention de l’extrémisme violent et de la radicalisation. Ce sont quelques-uns des sujets à l’ordre du jour de la réunion de la Commission de l’Education, de la Communication et des Affaires Culturelles (CECAC) de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF) dont les travaux ont été ouverts ce jeudi 04 mai à l’hôtel Novotel de Cotonou. Pendant deux jours, les parlementaires francophones échangeront pour un meilleur avenir de leurs pays respectifs et de tout l’espace francophone.«La réunion de la CECAC que le Bénin accueille à partir d’aujourd’hui, revêt une importance capitale au regard des sujets qu’elle se propose d’aborder », a indiqué la Présidente du Comité d’Organisation, Claudine Prudencio. Présidente de la Commission de l’éducation, de la culture, de l’emploi et des affaires sociales de l’Assemblée Nationale du Bénin, elle a affirmé que cette réunion sera l’occasion de renforcer les capacités des parlementaires dans la mise en place des politiques de développement en matière d’éducation, de citoyenneté, de diversités culturelles, de prévention contre l’extrémisme violent et la radicalisation. «En parcourant le projet d’ordre du jour des travaux de votre Commission durant ces deux jours, j’ai pu noter avec satisfaction qu’en dehors des sujets classiques qui ont notamment trait au suivi et à la mise en œuvre de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité culturelle, à l’audition de professeurs de français du Bénin, vous échangerez sur des sujets qui relèvent du domaine de compétence de votre Commission et dont l’importance est capitale pour la survie de la francophonie», a indiqué le premier Vice-Président de l’Assemblée nationale, Eric Houndété. Pour lui,les jeunes doivent être au centre des débats lorsqu’il s’agira de combattre le terrorisme par des moyens pacifiques tels que l’éducation civique et citoyenne. « La participation des jeunes à la démocratie,leur implication à la promotion de la diversité susceptible défavoriser la mise en place de sociétés plus équitables, inclusives et pacifiques, la mobilisation des jeunes dans la campagne de sensibilisation pour prévenir l’extrémisme et la radicalisation sur Internet et sous toutes ses formes constituent des préoccupations d’intérêt majeur », a fait observer l’Honorable Eric Houndété.

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *