.
.

Le triomphe de la vérité

.

Journée internationale de la liberté de la presse: Le Cnpa échange avec les patrons de presse sur les avancées du Fadem


A l’occasion de la Journée internationale de la liberté de la presse, le Conseil national du patronat de la presse et de l’audiovisuel du Bénin (Cnpa-Bénin) a réuni, ce mercredi 3 mai à la Maison des médias ‘’Thomas Megnassan’’ à Cotonou, les patrons de presse autour des grandes avancées du Fonds d’appui au développement des médias (Fadem). Dans son mot d’ouverture, le président du Cnpa-Bénin, Basile Tchibozo, s’est réjoui de l’organisation d’une telle réflexion autour du Fadem, ce fonds prévu par le Code de l’information et de la communication et destiné aux entreprises de presse. Le président du Cnpa-Bénin a retracé aux femmes et hommes des médias, le chemin parcouru pour la mise en œuvre de ce fonds dont l’avènement, a-t-il déclaré, permettra à la presse béninoise d’aller plus loin. A sa suite, Me Brice Houssou a entretenu les participants à la rencontre sur « le cadre juridique de la mise en œuvre du Fonds d’appui au développement des médias ». Dans cette communication, le conférencier a passé en revue quelques formes de fonds, et détaillé les implications  juridiques de la mise en œuvre du Fadem.

Ils ont dit

Basile Tchibozo, président du Cnpa-Bénin
« Nous devons œuvrer pour que le gouvernement nous accompagne »
« Au niveau du Cnpa-Bénin aujourd’hui, nous avons tablé sur le Fadem qui est un dossier extrêmement important pour nous et par lequel la presse ne peut que décoller, parce que mettant l’accent sur de grands projets structurants au niveau des médias. Avec ce fonds, nous allons aller à la médiamétrie, à la régie publicitaire, à la messagerie de presse, à une centrale d’achat et aux grands groupes de presse. Nous pourrons faire des taux préférentiels à des agences de presse. Ce fonds peut financer l’installation d’imprimerie de presse ; ce fonds peut permettre l’achat d’antennes de radios et de télévision, toutes choses que l’aide actuelle ne peut pas nous permettre d’avoir. C’est pourquoi ensemble, au niveau de la presse, nous devons œuvrer pour que le gouvernement nous accompagne, avec en point d’orgue la Haac qui, au titre de la loi 2015 portant Code de l’information et de la communication, est le déclencheur de la procédure quant  à la mise en place du fonds. »

Me Brice Houssou, conférencier
« Les professionnels des médias avaient toujours dit qu’ils voulaient d’un fonds »
« La loi portant Code de l’information et de la communication prévoit que l’Etat mette à la disposition des entreprises de presse un fonds, une ligne de crédit qui est logée dans un compte bancaire. La même loi a créé un comité de gestion qui doit gérer ce fonds, à la seule différence que ce n’est pas un fonds comme une institution dans le genre de fonds d’aide à la culture qui est une structure dotée de la personnalité morale et de l’autonomie financière. C’est plutôt une structure qui est interne ou sous-tutelle de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac), qui est créée juste pour recueillir et gérer le fonds que l’Etat met à la disposition des professionnels des médias. C’est ce fonds-là qui va prendre le relai de l’aide de ce qui est appelé depuis 1997, l’aide de l’Etat à la presse privée. Il s’agira donc pour les professionnels des médias, ensemble avec le ministère de la communication et la Haac, d’installer ce comité et de permettre que ce comité prenne le relai de la commission qui a été créée jusque-là et qui fonctionne sous-tutelle de la Haac. Cela est une avancée majeure, parce que les professionnels des médias avaient toujours dit qu’ils voulaient d’un fonds. Je crois que ce qui les intéressait davantage, c’est non pas surtout la création d’un fonds, institution budgétivore, mais l’augmentation de la ligne qui leur est accordée et une structure qui permette de gérer, qui peut recueillir leur desiderata par rapport à ce qu’ils souhaitent comme objectifs en ce qui concerne le développement des entreprises de presse. »

Flore S. NOBIME

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *