.
.

.

Pour l’An 2 du régime de la Rupture: L’imam Moutawakil Boukari propose des clés de réussite à Talon


Après son apport pour une révision de la Constitution dans le consensus, en début de semaine, l’imam de la mosquée centrale Médine 2 d’Agori Plateau/Abomey-Calavi, El Hadj Moutawakil Malik Boukari revient avec une nouvelle contribution. Dans une déclaration rendue publique, jeudi 06 avril, depuis son domicile, il a proposé certains outils dont le Chef de l’Etat pourra tenir compte, pour la réussite de sa gouvernance, au titre de l’an 2 qu’il entame dès ce jour, vendredi 07 Avril 2017. Lors de cette sortie médiatique, le guide spirituel a appelé le Chef de l’Etat à sauvegarder certaines valeurs indispensables à la bonne gouvernance. Parlant de l’état dans lequel se trouve le Bénin aujourd’hui, il pense que la bonne gouvernance est parmi les fondements individuels et sociaux des hommes sur terre, de sorte que si la vie d’un homme n’est pas dominée par une bonne gestion, tous les capitaux qu’il possède seront sans importance. Au nombre des qualités, l’imam a conseillé la miséricorde, l’amour, la générosité, le respect de la capacité lors de l’attribution des responsabilités, de l’engagement et la promesse, la modération envers les gens, la protection de la dignité des hommes, la consultation avec des gens, l’équité, l’égalité, l’ordre et le sérieux, enfin l’instauration de la vérité et la justice.

Lire les propositions de L’imam Moutawakil Boukari

1- La qualité de la miséricorde et l’amour
L’un des facteurs de la réussite d’un dirigeant est la qualité de la miséricorde et l’amour envers ceux qui vivent sous sa gestion et sa direction. Car la richesse d’un pays appartient à tous les fils et filles de ce pays et doit être équitablement partagée. Nul n’a le droit de s’en accaparer tout seul pour soumettre les autres à l’extrême pauvreté. Les Béninois et Béninoises sont pauvres et ne cessent de s’appauvrir. Interrogez les ménages!

2- La générosité
Elle est l’instrument le plus important dans la gestion et la direction, comme le dit
Ali bun Abi Talib (qu’Allah l’agrée) : «la générosité est l’instrument et l’outil de la gestion et la direction» et Dieu dit à son Prophète (SAW): «n’avons-nous pas ouvert pour toi ta poitrine?» (Sourate ACCHARH, verset 1).

3- Le respect de la capacité lors de l’attribution des responsabilités
Le Prophète Muhammad (SAW) attribuait la gestion des affaires aux personnes compétentes et capables sans faire une distinction entre un noir et un blanc, un jeune et un vieux ou entre un qourayche et un non qourayche (un autochtone et un étranger).

4- Le respect de l’engagement et la promesse
Le Prophète (SAW) respectait et honorait ses engagements et à aucun moment, il n’a violé son engagement ou sa promesse lors de sa gestion et sa direction.
5- La modération envers les gens
L’une des qualités de la gestion et la direction du Prophète (SAW) est la modération dans ses relations sociales constructives. Lui-même le Prophète (SAW) dit: «certes, Dieu m’a ordonné la modération envers les hommes de même qu’il m’a ordonné d’accomplir les obligations». C’est ainsi que les historiens ont écrit dans la description de ce noble Prophète (SAW) que: «le Prophète (SAW) était toujours joyeux, d’un bon comportement, simple et il n’était pas dur et sévère».

6- La qualité de la protection de la dignité des hommes
Etant donné que le Prophète (SAW) était lui-même noble, il avait une grande dignité dans ses manières et son comportement envers les créatures de Dieu. Il a été dit que: «le Prophète (SAW) procurait la jouissance à tout le monde dans son assistance, personne ne sortait de l’assistance du Prophète (SAW) sans éprouver de la jouissance, c’est ainsi qu’il agissait avec dignité avec les gens; personne ne pensait qu’il y ait un homme plus noble que lui; son assistance était une assistance d’indulgence, de pudeur, de vérité et de confiance ».

7- La consultation avec les gens
L’une des actions qu’accomplissait le noble Prophète (SAW) est la consultation que Dieu lui ordonna: «consulte les dans les affaires». La consultation était sans doute l’une des qualités du Prophète (SAW), «le prophète consultait ses disciples puis il prenait une décision comme il le voulait.

8- L’égalité et l’équité
Le comportement du prophète est un signe du respect de l’égalité, il surveille son regard envers ses compagnons, «dans son assistance, il n’y avait pas une différence entre lui et ses compagnons, il portait son regard sur ses compagnons de la même façon ».

9- L’ordre et le sérieux
L’une des caractéristiques du Prophète (SAW), l’ordre et le sérieux qu’il mettait dans les actions, de sorte que dans sa vie individuelle et dans sa vie sociale plus particulièrement dans le rapport avec les questions sociales, il accomplissait chaque chose à son temps et à sa place.

10- L’instauration de la vérité et la justice
La justice sociale et son instauration occupait une place d’honneur dans la vie du Prophète (SAW). Comme tous les autres prophètes, il lui fut ordonné d’instaurer la justice car« la justice est le gardien d’un pays ». Le noble Prophète (SAW) a dit: «une heure de justice est meilleure que soixante-dix ans d’adoration dont la nuit est rempli de la prière et la journée de jeûne», et lui-même le prophète fut ordonné par Dieu d’instaurer la justice; «ainsi, invite et résiste comme il t’a été ordonné et ne suit pas leurs sentiments et dit: j’ai cru en ce que Dieu a fait descendre dans le livre, il m’a été ordonné d’instaurer la justice entre vous».

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *