.
.

.

Ouverture, ce jour, du 4ème congrès ordinaire de la Cosi-Bénin: Noël Charadé place les assises sous le signe de l’autofinancement


1-Le secrétaire général, Noel Chadaré (au milieu) a appelé ....Le 4ème congrès ordinaire de la Confédération des syndicats indépendants du Bénin (Cosi-Bénin) démarre effectivement, ce mardi 18 avril 2017 à la Bourse du travail. En prélude aux assises, un séminaire de réflexion, pré-congrès, a été organisé à l’endroit des  fédérations et les membres du bureau exécutif de la confédération. Placé sous le thème intitulé : « La Cosi-Bénin et l’amorce de son autofinancement », les réflexions ont porté sur les stratégies de développement des Activités génératrices de revenus (Agr) et de mobilisation des cotisations syndicales. Pour le secrétaire général en exercice, Noël Chadaré, à la veille de ce congrès électif, il convient de retenir que les objectifs de son mandat sont atteints. A l’en croire, la vision du mandat qui est de travailler à élargir la confédération a été un succès. « De 2012 à 2017, on est passé de 52 syndicats à 125 syndicats »,  s’est-il réjoui. Parlant de la visibilité, il s’est également dit fier de ce que la Cosi-Bénin a aujourd’hui, une grande audience sur ses actions et prises de position. Par ailleurs, le grand défi qui l’attend reste celui de l’autofinancement de la confédération. Sur la question, Noël Chadaré a appelé les participants à proposer des stratégies devant permettre la concrétisation du projet. Le soutien du partenaire financier CNV Internationaal a permis à la Cosi-Bénin de bénéficier d’une communication  donnée par un expert.  Consultant en développement institutionnel et renforcement organisationnel, Timothée Boko, a offert à travers un exposé, des outils pour faciliter l’autofinancement. Il a entre autres, appelé à la création d’une crédibilité et d’une image positive, de service et produits adaptés,  d’une entreprise sociale, de la diversification de partenariat, de la cotisation syndicale…La cérémonie officielle devant lancer les travaux sera ouverte par la ministre de la fonction publique, Adidjatou Mathys.

Emmanuel GBETO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *