.
.

.

Fédération béninoise de football: Daniel O’Toole Peter présente le programme «Forward» de la FIFA


Anjorin conférence O’Toole PeterEn visite au Bénin, Daniel O’Toole Peter, manager du programme de gouvernance financière de la Fifa a animé une conférence de presse, le mercredi 12 avril 2017, au siège de la Fbf à Djassin (Porto-Novo). Au cours de cette séance d’échanges, il a entretenu les journalistes sur le nouveau projet de la Fifa appelé «Forward». Ce programme est le nouveau qu’a mis en place la FIFA. «Je suis ici pour vous entretenir sur le programme Forward qui est le nouveau programme de la Fifa qui va avoir plus d’investissement que d’impact sur le football et plus de contrôle et de surveillance sur l’utilisation des fonds de la Fifa», a commencé Daniel O’Toole Peter. Selon lui, ce nouveau programme ambitionne donner plus de résultats en même temps qu’on fait des investissements sur le football. Il ambitionne d’avoir plus de traçabilité dans l’usage qui est fait des fonds  que la FIFA octroie aux associations membres. D’où, il insiste qu’il faille que «toutes les associations membres aient un système de comptabilité et de transparence en place pour montrer comment ils ont utilisé les fonds». Il a ensuite souligné que c’est ensemble que ces associations et la FIFA travailleront pour respecter les règles et mettre en place un système de conformité. A sa suite, le président MoucharafouAnjorin, présent à cette conférence de presse a rappelé que l’envoyé de la FIFA a travaillé avec les membres des finances, y compris le secrétaire général et toutes les personnes impliquées dans la gestion des fonds de la FIFA. D’après ses dits, les fonds de la FIFA doivent faire objet d’une bonne gouvernance et d’une transparence totale. «Auquel cas, toutes les Fédérations qui vont tomber sur le coup de la mauvaise gestion (bonne gouvernance) ne pourront pas profiter des avantages du système Forward qui est le système qui remplace le projet goal », a-t- il précisé. Selon les informations, le projet Forward est le cheval de bataille du président Infantino. «C’est un projet très ambitieux qui permet aux associations de bénéficier des projets pour la jeunesse», a souligné le président Anjorin qui a rassuré que le Bénin va bénéficier de ce projet avec l’implantation d’un centre d’excellence de football à Ina dans Bembèrèkè (N’dali) à l’image de celui de Missérété. «Si nous faisons vite avec la preuve que nous avons passé les différentes étapes, la commission de la FIFA qui va se réunir en marge du prochain congrès de la FIFA va accepter notre dossier», a-t-il ajouté avec beaucoup d’espoir.

Anselme HOUENOUKPO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *