.
.

.

Augmentation anarchique des frais d’examen: L’ANATT et les auto-écoles trompent les candidats


ANATT auto-écolesSale temps ce lundi 10 Avril pour l’Agence nationale des transports terrestres (ANATT). Et pour cause, la mobilisation des responsables des auto-écoles et de certains citoyens pour le boycott des inscriptions des candidats à l’examen de permis de conduire. Nos sources renseignent d’une incongruité à l’encontre de ces écoles et des citoyens. Selon les recoupements, il ressort que dans un passé ressent, l’ANATT, ex-Dgtt,  rattachée au ministère des infrastructures et des transports,  a instauré un nouveau tarif pour les inscriptions à la demande du permis de conduire. Selon l’arrêté ministériel n°002/MIT/DC/SGM/CTJ/ANATT/SA/017SGG16 du 09 janvier 2017, l’inscription  pour la demande du permis de conduire est passée de 6.500 F Cfa à 20.000 Fcfa  pour les nationaux et à 40.000f pour les étrangers. « L’argument avancé  selon les responsables de l’ANATT, dans l’augmentation à plus de 200% de ce tarif d’inscription, est qu’il devrait permettre un changement du support et le format de la carte à puce » confie Edmond Sokemi. Mais,  grande a été la surprise des candidats ayant  régulièrement payé pour la nouvelle carte,  c’est à dire les 20.000f cfa, de constater au guichet de retrait de permis de l’ANATT, que  c’est à l’ancienne carte, en carton orange, qu’ils ont eu droit sans explication. Autrement dit, ces candidats ont payé le nouveau tarif subordonné  à une nouvelle carte mais ont reçu à leur dépend, l’ancienne carte que l’ANATT qui se délivrait à 6500f. « C’est une véritable   arnaque cautionnée et organisée par les responsables de l’Agence » dénonce Edmond Sokemi.

Complicité de certains promoteurs d’école ?

Les citoyens voient un soutien caché dans cette affaire. Pour eux, comment comprendre que dans un secteur aussi bien organisé que celui des auto-écoles, aucune association professionnelle ne soit encore montée au créneau, d’abord pour dénoncer une augmentation à plus de 200% du tarif d’inscription pour le permis de conduire ?Comment comprendre que les citoyens en ces temps de morosité économique, payent pour un service donné mais n’en reçoivent qu’un autre, sous le regard des promoteurs qui sont les intermédiaires entre les candidats et les responsables de l’ANATT ? Une telle  situation  met à mal la crédibilité de l’Agence et de surcroit, le ministère des infrastructures et des transports et le gouvernement en général. Elle est à même de rejaillir négativement  sur le secteur du permis de conduire.  Cependant,  selon une source proche de l’ANATT, qui souhaite gardée l’anonymat,  le changement du support et le format de la carte à puce, proposé par  les responsables de l’ANATT suit en principe, une procédure. Laquelle  procédure, à en croire le spécialiste, part des propositions de l’ANATT à la conception du spécimen qui devrait recevoir l’assentiment du ministère de tutelle avant d’être introduit en conseil des ministres pour  être ensuite examiné et adopté par le gouvernement.

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *