.
.

.

Etude détaillée du projet de révision: Conclave des FCBE, passer à la loupe les réformes de Talon


Le Coordonnateur national des FCBE,  Eugène AzatassouAussitôt retenu en Conseil des ministres ce 15 mars 2017 et transmis à l’Assemblée National, le projet de révision de la loi fondamentale du 11 décembre 1990 retient l’attention du bureau politique et des députés de l’Alliance des Forces Cauris pour un Bénin Emergent (Fcbe).  Une rencontre de grande envergure s’est tenue  entre les élus de cette force politique et les ténors de ce parti dans la soirée du mercredi 15 mars dernier à Cotonou. L’objectif est de mettre en place une stratégie pour étudier le projet de révision introduit au parlement par le gouvernement en place, donner son opinion à propos et se mettre en ordre de bataille pour les réformes politiques et institutionnelles en cours. A cet effet, les députés Fcbe, les membres du bureau politique et les ténors ont, dans un premier temps, mis en place une commission de relecture du projet de loi sur la révision de la constitution. Les résultats de cette commission, a-t-on appris, fera office d’orientation aux députés de cette formation politique au cours des débats à l’Assemblée Nationale. Aussi, a-t-il été mis sur pieds au cours de cette rencontre, une autre commission pour la restauration de la famille Fcbe à travers l’organisation prochaine du congrès national du parti. Dans une ambiance bon enfant, les personnalités politiques, députés et autres de ce parti ont échangé sans langue de bois sur certains  actes et propos frustrants qui donnaient lieu à des réticences de certains membres de l’alliance. De sources proches du parti, il s’est avéré que chacun s’est vidé et la compréhension  établie entre tous. Cela se justifie d’ailleurs par les décisions unanimes prises par les participants à cette rencontre pour un nouveau départ des Fcbe.  Il faut rappeler que cette rencontre est l’une des recommandations de la dernière convention du parti tenue à Cotonou, il y a quelques semaines.

 Yannick DAN




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *