.
.

.

Invité de « Ma part de vérité » sur Golfe Tv: Le coach Armand Pognon pour des emplois sécurisés pour tous


Patrick Armand Pognon EPInvité sur l’émission hebdomadaire ‘’Ma part de vérité’’ de Golfe Tv Africa, le dimanche 12 mars 2017, le président mondial des ambassadeurs du coaching, le coach Patrick Armand Pognon est revenu sur la problématique de l’emploi pour tous. Selon ses explications, le chômeur, l’employé et l’employeur sont appelés à avoir des attitudes, des prédispositions pouvant leur permettre de garantir un développement harmonieux dans le travail avant d’espérer la prospérité.

Connu pour la pertinence de ses idées et son esprit d’ouverture dans le développement humain et la prospérité partagée, le président mondial des ambassadeurs du coaching, le coach Patrick Armand Pognon a développé, dimanche dernier, sur le plateau de Golfe Tv , la problématique de l’emploi pour tous. Parti de l’atmosphère de crispation et de morosité qui règne dans le pays, l’invité a estimé que le peuple béninois n’est pas encore à bout de ses peines. « Le problème de l’emploi est un problème sérieux. Nous avons fait nos recherches et nous avons compris que le problème de l’emploi se situe au niveau où nous n’enseignons, dans nos écoles, dans nos universités, que les connaissances techniques », dira le Coach Patrick Armand Pognon. Pour lui, « on n’apprend à un informaticien que comment utiliser un ordinateur. On ne lui enseigne pas les compétences humaines et relationnelles sans lesquelles il ne peut pas travailler ». Ce qui est très grave pour le marché de l’emploi, estime-t-il. « Nous sommes allé jusqu’à étudier les techniques d’enseignement dans le système américain, le système le plus élaboré au monde et nous nous sommes rendu compte que même la plus petite entreprise de Cotonou a besoin que ses employés développent les mêmes capacités humaines et relationnelles exigées pour rentrer dans le système des Nations Unies », a expliqué l’invité. A titre d’exemple, il a montré qu’un gestionnaire financier, au-delà de ses capacités techniques doit avoir le sens de l’honnêteté et de l’intégrité. A en croire le Coach, « Il faut que l’employé ait un sentiment d’appartenance à l’entreprise dans laquelle il travaille. Il faut, au-delà de l’honnêteté et l’intégrité, la compétence, le professionnalisme, le respect de la diversité culturelle, et quatrième chose dans les relations, la communication. L’esprit d’équipe, le renforcement permanent des capacités, parce que l’employeur ou l’employé qui ne cherche plus à apprendre est has been. C’est-à-dire qu’il n’est plus opérationnel pour l’entreprise », a déclaré le président mondial des ambassadeurs du coaching. S’appuyant sur des exemples, le coach a expliqué que l’Etat ne peut jamais embaucher tout le monde et que l’entreprenariat aujourd’hui est la porte de sortie pour les chômeurs. Pour lui, les chefs d’entreprises doivent développer des capacités managériales et intrinsèques à son domaine d’activité. A l’entendre, le chef d’entreprise doit cultiver le positivisme et accompagner ses collaborateurs en les motivants afin d’avoir un rendement à la hauteur des efforts fournis. Le Coach Patrick Armand Pognon pense qu’il y a des compétences au Bénin qui sont capables de travailler dans des institutions internationales, mais pour faute d’aptitude comportementale et vestimentaire sont là, à se contenter d’être de simples fonctionnaires. C’est pour cela qu’il a proposé dans les semaines à venir, des formations à l’endroit des employés et employeurs du secteur public comme privé afin de leur mettre à disposition les outils nécessaires pour le développement de l’entreprise et de la personnalité. L’invité, pour finir, a expliqué que nul n’est né pour avoir un emploi précaire. Il suffit juste, estime-t-il, de s’aduler des compétences humaines et relationnelles.

Yannick SOMALON




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *