.
.

.

Modernisation de la gestion des déchets ménagers: Les habitants du Grand Nokoué bientôt recensés


Dans le cadre de la mise en œuvre des projets « Asphaltage » et « Modernisation de la gestion des déchets solides ménagers », le gouvernement de la rupture a annoncé l’opération d’un recensement complémentaire des ménages installés sur le territoire du Grand Nokoué. Cette décision est issue du conseil des ministres du mercredi 1er mars 2017 et prendra en compte les habitants des villes de Cotonou, Abomey-Calavi, Ouidah, Sèmè-Podji et Porto-Novo. Ces deux projets visent à donner un nouveau visage aux communes du Grand Nokoué, notamment Cotonou, Abomey-Calavi, Ouidah, Sèmè-Podji et Porto-Novo. En procédant à l’exécution de cette opération, le gouvernement pose un jalon supplémentaire dans le sens de la concrétisation des projets du PAG notamment l’axe stratégique 7 du troisième pilier qui ambitionne d’améliorer les conditions de vie des populations. A travers le projet d’asphaltage des principales villes du pays, le gouvernement ambitionne avoir des villes aux standards modernes qui allient aussi la protection de l’environnement et donc, un meilleur cadre de vie. Cette opération favorisera également les réformes financières et économiques dans le cadre de la gestion des déchets solides ménagers et une meilleure appréciation des investissements à faire et leurs impacts. Grâce à ce projet, les populations pourront enfin bénéficier de prestations plus professionnelles et plus satisfaisantes de la part des structures chargées de la gestion des déchets solides ménagers. Dans la droite ligne de son exécution et pour une meilleure conception technique, il s’avère nécessaire d’opérer un recensement complémentaire de la population de ces zones. Et pour y arriver, le choix du gouvernement s’est porté sur les deux structures majeures à même d’assurer la réussite de cette importante phase. Il s’agit de l’INSAE et du Cos-Lépi. Ainsi annoncé, il urge  pour la population bénéficiaire du projet, d’accompagner les efforts du gouvernement en participant pleinement et de façon spontanée à l’opération pour permettre d’avoir des statistiques fiables et de mieux cerner la typologie des quartiers et des logements des zones concernées. Ce projet dont les préalables de la réalisation ont démarré depuis le dernier trimestre de l’année 2016, constitue un vecteur dont peuvent s’inspirer les villes du Grand Nokoué pour l’assainissement et le développement de plusieurs autres domaines.

Rastel DAN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *