Affrontements sanglants entre fidèles de Banamè et population: Des morts et des blessés graves à Abomey

Mauvais temps entre les fidèles de l’église de Gbanamè, encore appelés daagboovi, et  les populations de Djimè à Abomey. Les deux parties se sont affrontées, et le bilan, lourd, fait état de deux morts et d’importants dégâts  matériels. Tout serait parti des malédictions proférées par les daagbovi, en guise de purification, contre la mémoire du Roi Gbèhanzin et sa descendance. Selon des témoins, les descendants du roi  Gbèhanzin, ne pouvant plus supporter ces insultes à la veille de la célébration des cultes endogènes, ont voulu mettre un terme aux agissements des disciples de Parfaite surnommée Daagboo. Le choc a été inévitable. On déplore deux morts, des blessés et des dégâts matériels. La situation était toujours très tendue dimanche après-midi à Djimè, et l’axe  Bohicon-Abomey bloqué à hauteur de la pharmacie Djimè. Ce qui a amené les forces de l’ordre à descendre sur le terrain pour ramener le calme. Précisons que plusieurs adeptes sont sous surveillance au sein du stade de Goho pour leur sécurité, car menacés de mort. On rappelle que les adeptes de Parfaite étaient dans la localité depuis quelques jours dans le cadre d’une croisade d’évangélisation dénommée « Messe de réincarnation de l’humanité ».

Emmanuel GBETO

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>