Crise au sein de l’église Pentecôte de la foi: La Fopa de Gilbert Dakè Djokess amorce la réconciliation entre les frères divisés

Gilbert Dakè Djokess, le président de la FopaLa Fondation œcuménique pour la paix en Afrique  (Fopa) a été l’invitée d’honneur de la Convention internationale de l’église Pentecôte de la foi, l’aile reconnue par l’Etat béninois,  ce samedi 24 décembre 2016, à l’école primaire publique centre de Toviklin. A l’occasion, le président de la Fopa, Gilbert Dakè Djokess a prôné la réconciliation entre les deux branches divisées.
A l’arrivée de la délégation de la Fopa,  conduite en personne par son président, Gilbert Dakè Djokess, l’immense foule de fidèles se lève pour lui rendre des honneurs. Des honneurs renforcés par le président de l’église, Jean-Paul Kohoundo qui voit la présence de la délégation de la Fopa comme une marque d’honneur pour l’église Pentecôte de la foi. Et pour prouver à la délégation, toute leur reconnaissance, le président Gilbert Dakè Djokess a été invité au sein de la plateforme des responsables de l’église royalement installés. « La présence de la Fopa parmi nous est un honneur. C’est pourquoi nous l’accueillons avec tous les honneurs possibles », a affirmé Jean-Paul Kohoundo. Et il précise, par rapport à la crise qui secoue cette église, depuis environ une décennie. « La Fopa est très bien  informée de cette crise que nous trainons depuis plusieurs  années déjà. Ils sont donc au courant de tout ce qui se passe », a rassuré le président de l’église, avant d’inviter le président Gilbert Dakè Djokess à la tribune officielle sous des applaudissements bien nourris d’une foule de fidèles visiblement très enthousiastes. Et le message de la Fopa est bien : la réconciliation entre ces frères chrétiens divisés. « C’est donc un seul message qu’on nous a demandé de partager avec vous en cette solennelle occasion : celui de l’Union, de l’unité, de  l’unicité. Nous sommes reconnaissants au Très l’Eternel tout puissant car quand nous vous regardons, nous ne voyons pas des hommes d’un côté et des femmes de l’autre, nous ne voyons pas des vieux et des jeunes, ni des Béninois et des étrangers, encore moins des chrétiens de différentes congrégations. Nous voyons un et un seul Corps du Christ, une seule et grande église rassemblée pour louer et pour adorer. Acclamons notre Seigneur pour sa Miséricorde ! », a laissé entendre le président Gilbert Dakè Djokess à des fidèles visiblement très émus. A la suite de ce message, responsables, fidèles et sympathisants interrogés disent avoir la chair de poule et se disent très réceptifs au message du président de la Fopa. «  Nous avons  reçu 5/5, comme le dirait l’autre,  le message de réconciliation de la Fopa et nous l’acceptons. Nous sommes prêts à nous rapprocher de nos frères afin que la réconciliation  à laquelle  la Fopa nous appelle aujourd’hui soit une réalité », a promis Jean-Paul Kohoundo, le président international de l’église Pentecôte de la foi. Une promesse à laquelle  souscrit le président de la Fopa Gilbert Dakè Djokess, sans « condition ».

Donatien GBAGUIDI

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>