.
.

Le triomphe de la vérité

.

Débrayage dans le secteur de la justice: La grève des magistrats largement suivie


AdjakaL’affluence quotidienne qui animait la maison de justice, à Cotonou, s’est amoindrie hier, mardi 22 novembre 2016. Les services desservis par la maison aux judiciaires et justiciables ont connu un arrêt. Et pour cause, le mouvement de cessation de travail annoncé par l’Union nationale des magistrats du Bénin (Unamab), pour remettre en cause les dernières nominations dans les juridictions et revendiquer leurs droits. Réunis au sein de l’Union nationale des magistrats du Bénin (Unamab), les justiciables ont tenu leur mouvement de débrayage, que ce soit dans les tribunaux de Cotonou, de Porto-Novo et de plusieurs autres localités du Bénin. Les causes de cette grève remontent au vendredi 21 octobre 2016 où les magistrats ont décidé d’accorder un ultimatum de trente (30) jours pour compter du 21 octobre 2016 au Gouvernement pour payer tant les tickets-valeur retenus par la SONACOP SA, les arriérés échus de janvier à septembre 2016 et la budgétisation de la dotation pour le compte de l’année 2017, du dégel et le paiement des fonds du greffe, du paiement des ristournes pour le compte de 2014-2016 et de 2004-2011. Passé ce délai, le BE/UNAMAB à l’effet de déposer au Garde des Sceaux, une motion de grève de soixante-douze (72) heures pour compter du mardi 22 novembre 2016 à minuit. Mais, suite à une séance de travail tenue le mercredi 02 novembre 2016, le gouvernement représenté par le Ministre Garde des Sceaux, Joseph Djogbénou ainsi que celui des finances, Romuald Wadagni, ont déclaré avoir pris des mesures pour satisfaire les besoins des magistrats. Au regard du silence du gouvernement sur ces revendications, l’UNAMAB a décidé d’observer une grève de soixante-douze (72) heures pour compter du mardi 22 novembre 2016 à zéro heure. Ce mouvement de débrayage qui prend fin le Jeudi 24 novembre prochain risque d’être reconduit si rien n’est fait pour la satisfaction de leurs revendications.

Rastel DAN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *