.
.

Le triomphe de la vérité

.

Séminaire syndical national: La COSI-Bénin offre des outils d’un dialogue social constructif


Sg CosiLa Confédération des syndicats indépendants du Bénin (Cosi-Bénin)  tient depuis hier, un séminaire national syndical sur le dialogue social. Prévu pour se dérouler du 1er au 3 septembre 2016 à l’Infosec, la cérémonie d’ouverture a été l’occasion pour le secrétaire général confédéral, Noël Chadaré, de situer l’objectif, qui vise à renforcer les capacités techniques de tous les acteurs impliqués dans le processus du dialogue social au Bénin, à travers des échanges d’expériences, de bonnes pratiques en vue d’une nouvelle approche du dialogue social constructif.
Les tensions sociales répétées traduisent une panne du dialogue social au niveau institutionnel dans un climat de négociations caractérisé par une crise de confiance grandissante, de discourtoisie, de propos malveillants…. Cette panne du dialogue social a connu un pic particulier lorsque le 27 décembre 2013, une marche pacifique des travailleurs réprimée, qui a entrainé la paralysie totale du système éducatif national, ou encore en 2015, le déficit de dialogue a débouché sur la plus importante crise sociale dans le secteur de la santé où les hôpitaux ont connu 11 mois de grève. C’est donc au regard de ce diagnostic posé que la Confédération des syndicats indépendants du Bénin (Cosi-Bénin) a initié un séminaire national. Prévu pour durer trois jours,  il porte sur le thème : « Problématique du dialogue social constructif au Bénin : rôles et responsabilités des acteurs pour un développement socio-économique durable ». Dans son mot de bienvenue ce jeudi 1er septembre 2016, le secrétaire général confédéral, Noël Chadaré a partagé avec les participants, les maux qui minent le dialogue social. A l’en croire, ils se résument entre autres au non-respect de la régularité des discussions au niveau sectoriel et national, la question de la représentativité des acteurs partis aux négociations, au leadership syndical insuffisant des représentants des travailleurs, au cadre institutionnel, inopérant et inapproprié, le respect parcellaire des droits fondamentaux….

Des maux en défis à relever
Les points énumérés constituent pour le syndicaliste Neol Chadaré, des défis à relever et des préalables à réunir pour un dialogue social constructif. Au service d’un développement socio-économique durable au Bénin. Parmi ces défis et eu égard à sa vision et son crédo, la COSI-Bénin érige en tête des priorités, le développement d’un leadership syndical et d’un changement de comportements de tous les acteurs sociaux du dialogue, qu’ils soient du patronat, de l’Etat central, des travailleurs ou des organisations de la société civile. Il a été renforcé dans ses propos par ceux du Président du Conseil d’administration du partenaire international, CNV Internationaal, Roel Rotshuizen. Pour lui, le dialogue social est un moyen essentiel pour un travail décent et une bonne gouvernance. C’est ce qui explique  selon le partenaire technique et financier des assises, l’intérêt que la CNV Internationaal lui accorde, en le positionnant comme action prioritaire. L’Ambassadeur du Royaume des Pays-Bas au Bénin, Harry Van Dijk se dira fier de l’initiative qui selon lui, vient renforcer la cohésion nationale. «  Je suis très fier de voir ce rassemblement que je vois dans cette salle », a-t-il martelé. Il enseigne que « si le dialogue social est bien fait, tout le monde y gagnera ». Cela appelle selon lui, au partage d’une même vision et au respect des engagements pris. Au nom du gouvernement, c’est le ministre de l’enseignement secondaire, Lucien Kokou, qui a souhaité voir cette activité comme un creuset où les acteurs devront se mirer. En dehors des organisations syndicales, des anciens responsables syndicaux et le président de l’Ong Alcrer qui ont massivement effectué le déplacement pour soutenir la Cosi-Bénin, le Conseil national du Patronat du Bénin (Cnp-Bénin) et la Fondation Friedrich Ebert ont eux aussi apprécié l’initiative.

Emmanuel GBETO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *