.
.

.

Pétition pour la paix dans le monde: Tévoèdjrè et plusieurs personnalités donnent le top à Cotonou


Le Professeur Tévoédjrè (au centre, en blanc)« La paix par un autre chemin », la pétition initiée par Frère Melchior, l’immense professeur Albert Tévoèdjrè  pour la création d’une structure appropriée de l’ONU chargée du dialogue interreligieux et interculturel pour la paix et le développement, a été officiellement lancée ce mercredi 6 juillet, jour de la célébration de l’Aid el Fitr, fin du carême musulman. Organisée au centre culturel Artistik Africa à Agla, Cotonou, l’évènement a rassemblé un parterre de personnalités de différentes religions, cultures et races autour du Professeur Tévoédjrè, du Médiateur de la République Joseph Gnononfoun et d’Ousmane Alédji, directeur du centre culturel Artistik Africa et coordonnateur des signatures. Mues par leur détermination à agir pour que cessent les guerres et tueries au nom de Dieu, d’une culture et que règne la paix, ces personnalités ne se sont pas fait prier pour signer la pétition, au grand bonheur de Frère Melchior. Ce dernier, pour qui le dialogue interreligieux et interculturel pour la paix et le développement constitue une préoccupation permanente, a expliqué au public présent, les fondements de cette initiative. Joseph Gnonlonfoun a quant à lui insisté sur la nécessité de tous de se mettre ensemble pour aller au-delà de la signature et aboutir à des actions concrètes pour le développement. Après lecture de la pétition, Ousmane Alédji a invité les uns et les autres à rejoindre l’initiative du Professeur Tévoédjrè qui, il faut le noter, est promue par le Gouvernement du Bénin et soutenue par l’Union africaine. Prenant la parole à tour de rôle, les personnalités se sont engagées à œuvrer, pour ce qui les concerne, à donner un large écho à l’initiative, aussi bien au Bénin que dans le reste du monde. Ceci se passera dans les communautés respectives, les églises, temples, mosquées et couvents afin que soit recueilli le maximum de signatures au Bénin,en Afrique et dans le monde afin d’amener le Secrétariat général des Nations Unies à agir en créant une structure fédératrice appropriée chargée du dialogue interreligieux et interculturel pour la paix. La pétition est disponible sur le site webwww.petitionpourlapaix.com .

Lire ci-après, l’intégralité de la pétition  « La paix par un autre chemin »

LA PAIX PAR UN AUTRE CHEMIN

Appel à signature de la pétition pour la création d’une structure appropriée de l’ONU chargée du dialogue interreligieux et interculturel pour la paix et le développement

 

Voici un peu plus d’une année que sur impulsion du Professeur Albert Tévoédjrè, universitaire africain, homme politique du Bénin, Président et fondateur du Centre panafricain de prospective sociale (CPPS), ancien représentant spécial du Secrétaire Général de l’ONU en Côte d’Ivoire, des personnalités de renom venant d’horizons divers: de la culture, de l’engagement social et avec des expériences professionnelles variées ont accepté de prendre en charge avec le gouvernement du Benin le soutien international à l’Initiative africaine d’éducation à la paix et au développement par le dialogue interreligieux et interculturel.

Ces personnalités au regard de la tragique impasse des réponses militaires aux terreurs qui continuent d’endeuiller chaque jour la planète, acceptent d’offrir leur expérience, leur réputation et leur lucide générosité dans le but de faire converger intelligences et consciences pour le salut public. Elles veulent que dans chaque pays se distingue et brille un point focal fédérateur d’énergies créatrices pour faire de l’Initiative Africaine, une chaîne nouvelle de sécurité humaine au-delà des opérations de défense sans lendemain de survie. D’autres figures du combat pour l’homme seront les bienvenues pour constituer le réseau audacieux et puissant des ingénieurs attendus d’un mécanisme porteur de paix plus crédible par des
actions communes, conjointes, répondant aux besoins immédiats des populations.

Par ce mouvement, nous souhaitons associer à cette initiative des citoyens du monde animés par le même désir de « la paix par le vivre ensemble » malgré nos différences.

L’objectif visé est de collecter le plus grand nombre de signatures en Afrique et à l’échelle de la planète pour amener le secrétariat général des Nations Unies à agir en créant notamment une structure fédératrice appropriée chargée du dialogue interreligieux et interculturel pour la paix permettant de :

 

Attributions de la structure

–         créer un cadre de concertation du dialogue interreligieux et interculturel dans les
pays membres

–         faire la promotion de rencontres entre jeunes de divers horizons socio culturels et confessionnels pour faciliter et renforcer les mécanismes du « vivre ensemble»
– créer des points focaux à mettre en réseau au niveau de chaque pays et de donner priorité aux actions communes de développement érigées et gérées par des groupes interreligieux et interculturels

–         élaborer des projets conjoints d’innovation sociale, fondés sur le dialogue interreligieux et interculturel et aboutissant dans chaque pays d’Afrique et du monde à la conquête d’un minimum social commun d’authentique développement pour tous les citoyens.

–         multiplier des centres de formation et instituts universitaires consacrés au dialogue interreligieux et interculturel spécialement dédié à des actions communes de développement solidaire

–         contribuer à donner corps à la proposition d’une journée internationale consacrée au dialogue interreligieux et interculturel porteur de développement.

Appel lancé à Cotonou, Bénin 6 juillet 2016




8 thoughts on “Pétition pour la paix dans le monde: Tévoèdjrè et plusieurs personnalités donnent le top à Cotonou

  1. Comlan Bernard Ounsougan

    PRODIGAL STON , participe à la paix
    avec la recarde culturelle du Danxomè (Bénin) du Roi Gbèhanzin (Béhanzin),du code CF8
    adresse facebook saïd Adams.
    97540631

    L’art de la Culture de l’Oracle ( le fâ)
    ORACLE : Je suis Gbèhanzin Aï Djrè Bô Toffa dit Guézo (Zinsou= fermée)
    J’ai la recarde de Moïse,Petite recarde culturelle du Danxomè (Bénin) du Roi DADA Gbèhanzin appelé Caméléon (Arc-En-Ciel), Doukpô, Dorcounonkpô, Ahouankpô qui est le nom fondé du Danhomey basé sur ACCT FRANCOPHONIE ( Agence de Coopération Culturelle et Technique de la Francophonie ( Ouidah 92). Ceci est un message de Vérité de l’Unité Nationale,de Solidarité,de Vérité de Réconciliation-Justice-Paix-Amour-Liberté et du Développement de l’amour universel pour notre cher Pays le Bénin.Enfant du Bénin Debout car ceci nous concerne tous.Je vous remercie

  2. Comlan Bernard Ounsougan

    Unité Nationale ,Réconciliation Solidarité,Justice , Paix-Amour Liberté et du Développement.
    110 ans de du Roi DADA Gbèhanzin ( Glèlè ),de 1906 à 2016.
    Cérémonie Culturelle sur le tombeau du Roi Gbèhanzin au Village de Gadomé mort et enterré à Saradji dans les Cocoterais non d’un Village qui s’appelle Agoutomé.
    Je fais appel à toute la population Béninoise concernant cette recarde culturelle du Danxomè ( Bénin ).

  3. Comlan Bernard Ounsougan

    Prodigal Stone a choisit l’art de la Culture de l’Oracle ( FA) qui est une science humaine qui fait partie de la Géomancie Africaine et Occidentale capable de différencier le mensonge de la Vérité; afin de justifier les arguments avancés et d’être jugé.Je ne flatte personne.

  4. Comlan Bernard Ounsougan

    C’est la recarde autour de laquelle toute la population Béninoise est tenue pour incarner l’union autour d’une nation (notre pays le Bénin) pour notre cause commune, pour la sauvegarde de nos valeurs culturelles

  5. Comlan Bernard Ounsougan

    L’art de la Culture de l’Oracle ( le fâ)
    ORACLE : Je suis Gbèhanzin Aï Djrè Bô Toffa-Guézo (Zinsou= fermée) dit OUNSOUGAN COMLAN BERNARD 97540631.
    J’ai la recarde de Moïse,Petite recarde culturelle du Danxomè (Bénin) du Roi DADA Gbèhanzin appelé Caméléon (Ebène-Arc-En-Ciel), Doukpô, Dorcounonkpô, Ahouankpô qui est le fondé du Danhomey basé sur ACCT FRANCOPHONIE ( Agence de Coopération Culturelle et Technique de la Francophonie ( Ouidah 92). Ceci est un message de Vérité de l’Unité Nationale,de Solidarité,de Vérité de Réconciliation-Justice-Paix-Amour-Liberté et du Développement de l’amour universel pour notre cher Pays le Bénin.Enfant du Bénin Debout car ceci nous concerne tous.Je vous remercie.

  6. Comlan Bernard Ounsougan

    Prodigal Stone a choisit l’art de la Culture de l’Oracle ( FA) qui est une science humaine qui fait partie de la Géomancie Africaine et Occidentale capable de différencier le mensonge de la Vérité; afin de justifier les arguments avancés et d’être jugé. Je suis Gbèhanzin ( Caméléon ) .
    Nous voulons tous une Politique Sociale pour notre chère Patrie le Bénin car notre terre à nous n’est pas à vendre par nos aïeux dit Roi Gbèhanzin (Béhanzin) du code C.F.8

  7. ALINGO Carlos

    il faut saluer cette initiave car si les gouvernants pouvaient épouser la culture de la paix on vivra dans un monde dépourvu de la barbarie, de la mutinerie et bien d’autres.oeuvront tous pour la paix.

  8. Ounsougan Comlan Bernard

    Oracle de la Culture de la consultation (le fâ).
    Oracle :je suis Ounsougan Comlan Bernard (Gbèhanzin).
    J’ai la petite recarde de Moīse, petite recarde culturelle du Dahmey-Bénin), du Roi Gbèhanzin(Béhanzin),du code CF8.
    PRODIGAL ston(Pierre Prodige),est un art hérité de mon vrai père biologique CF8, dont le Président s’appelle Monsieur Albert Tévoèdjrè,ancien médiateur de la République du Bénin.
    Suite à mon message, je convis un débat culturelle concernant la petite la recarde qui se trouve actuellement avec moi, avec son Excellence Monsieur le Président, Chef de L’État, Chef du gouvernement Béninois Monsieur Patrick Talon, avec son Excellence Monsieur ancien Président du Bénin,ancien Président de L’Union Africaine Monsieur Thomas Boni YAYI, avec Monsieur Lionel Zinsou, Fondateur de la Fondation Zinsou, avec sa majesté le Roi Agboliagbo sur ma part de vérité.
    Mon numéro : 00229 97-54-06-31
    PRODIGAL STON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *