.
.

Le triomphe de la vérité

.

Soutenance de mémoire de Master 2 en Relations internationales : Benjamin Alanmènou plaide pour le renforcement de la coopération bénino-nigériane


Benjamin Alanmènou défend son mémoire de Master 2Benjamin Alanmènou, cadre béninois du Ministère des affaires étrangères, en service à l’Ambassade du Bénin près la République fédérale du Nigéria, a soutenu avec brio ce vendredi 27 mai 2016, son mémoire de Master 2 en Communication et Relations internationales option diplomatie à l’Institut universitaire polytechnique à Porto-Novo.  
Face à un jury composé d’éminents professeurs d’université et présidé par Prof Taofick Koumakpaï, l’étudiant Alanmènou, après deux ans de cours, a souligné les motifs du choix de son thème intitulé «Impact de la coopération bénino-nigériane sur la population béninoise ». Il s’agit de la situation des accords de longue date qui existent entre le Bénin et le Nigéria et qui restent malheureusement méconnus des Béninois, alors qu’ils ont des impacts sur les activités commerciales et scientifiques des deux pays. Pendant une vingtaine de minutes, ce cadre du Ministère des affaires étrangères a séduit le collège d’universitaires par la pertinence de son thème décliné en plusieurs objectifs et la qualité de la démarche méthodologique. Ce qui lui a valu les félicitations du président du jury avant la délibération proprement dite. « Votre travail a été bien documenté, on sent que vous vous retrouvez bien dans votre domaine », a apprécié Prof Koumakpaî. Pour le lauréat, c’est inadmissible que le Bénin qui partage plusieurs centaines de kilomètres avec le Nigéria ne puisse profiter réellement des potentialités de ce grand voisin économique de l’Est. C’est pourquoi il a fait quelques recommandations à l’endroit des autorités des deux pays dans le sens de la réactivation des accords, notamment, sur le plan des relations diplomatiques et commerciales entre les deux pays. Il a, par ailleurs, invité les gouvernants à renforcer les relations entre les rois et chefs traditionnels du Bénin et du Nigéria afin de les impliquer dans les pistes de résolution des problèmes d’insécurité. A l’issue des réponses aux questions qui lui sont posées, le jury a décidé de certifier le travail de recherche sous réserve de la prise en compte des recommandations et suggestions et lui a attribué la mention très bien sous les ovations du public composé des parents et amis du lauréat. Benjamin Alanmènou entre désormais dans le cercle des titulaires du Master 2 en Communication et Relations internationales. Il entend d’ailleurs poursuivre ce nouveau cursus pour l’atteinte des objectifs qu’il s’était fixé depuis son inscription en Master à l’UIP.

Germin DJIMIDO (Coll.)

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *