Ratification du Traité sur le commerce des Armes: Le Bénin fait un pas de géant dans le cercle des grandes nations

Le Bénin se met progressivement dans le cercle des grandes nations en matière de régulation du commerce des Armes. C’est ce qu’il convient de retenir après l’examen et l’adoption hier mardi 26 avril 2016 par l’Assemblée nationale, du Projet de loi portant autorisation de ratification du Traité sur le commerce des Armes (TCA) adopté à New York le 28 mars 2013. 

Présentant son rapport, le président de la commission des relations extérieures, le député Nassirou Arifari Bako a exposé les objectifs du présent traité qui contient d’énormes avantages pour les pays africains qui ne disposent pas d’un système de contrôle renforcé de la circulation des armes. A l’en croire, le Bénin doit ratifier le Traité pour faire face à la prolifération des groupes armés non étatiques. Car, des registres nationaux de contrôle seront déposés auprès des Nations-Unies pour permettre d’assurer un véritable contrôle de la circulation des armes. Toutefois dans leur intervention, les députés ont soulevé entre autres préoccupations, le caractère non efficace de ce traité, les enjeux internationaux liés au traité sur le commerce des armes par rapport aux enjeux régionaux pour le contrôle de la prolifération des armes, puis évoquer la nécessité de mettre l’accent sur les lois internes. La doyenne d’âge, Mme Rosine Soglo a décrié comme à ses habitudes, le silence coupable des autorités africaines face à l’extension de la secte Boko haram qui ravage tout sur son passage depuis quelques années. Le gouvernement représenté par le ministre de la défense nationale, Candide Azannaî a souligné que le traité est une arme de prévention qui touche le Bénin et qui permet de donner un peu plus de vue sur la sécurité à l’extérieur. Il sera épaulé par le Garde des sceaux, ministre de la justice qui a fait savoir que le traité a pour objectif principal d’éliminer le commerce illicite des armes, le blanchiment, la corruption et autres maux. Le projet de loi soumis au vote, a recueilli l’assentiment de la majorité des députés présents à la séance de ce mardi.

Germin DJIMIDO (Coll.)

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>