Assainissement de l’examen du baccalauréat béninois: La ministre Attanasso satisfaite des prouesses du DOB, Alphonse da Silva

Marie-Odile Attanasso ministreLa chute du taux d’inscription au bac 2016, un grand succès enregistré par le directeur de l’office du baccalauréat (Dob), Alphonse da Silva. C’est ce que la ministre de l’Enseignement supérieur, Marie-Odile  Attanasso,  est allée constater le mardi 19 avril 2016 à l’occasion d’une visite effectuée dans les locaux de la Direction de l’Office du Baccalauréat. Elle y est repartie  le mercredi 20 avril 2016 pour se rassurer qu’elle a abordé tous les problèmes de l’office. Des visites inopinées qui n’ont pas surpris les autorités de la Dob, ni les agents toujours ponctuels à leurs postes respectifs. La prise de contact avec cet office sous tutelle s’est déroulée dans la sobriété totale. Accueillie par le directeur Alphonse da Silva, l’autorité ministérielle a eu un tête-à-tête avec le Dob suivi d’une visite guidée dans les bureaux et les différents ateliers. Ainsi,  l’autorité ministérielle a visité hors caméra l’atelier d’impression des épreuves dirigé par le DOB pour raisons de sécurité et confidentialité, l’atelier de scanning  des photos, une mesure phare adoptée par l’office qui s’est révélée très efficace pour lutter contre les faussaires et l’atelier d’impression des enveloppes pour le  conditionnement des épreuves. La démarche de l’autorité qui a visité tous les bureaux respectifs pour apprécier le cadre de travail a surpris agréablement les agents de l’office du baccalauréat. Pour ce qui  concerne l’inscription au bac 2016, le nombre des candidats a chuté de 116.865 candidats en 2015 à 115.322 en 2016 contrairement à  la tendance observée depuis une décennie. C’est le résultat de l’assainissement à l’inscription. Annoncé depuis deux ans,  la Direction de l’Office du bac a rejeté tous les candidats ajournés en 2015, les candidats libres n’ayant pas obtenu le BEPC et les candidats officiels, c’est-à-dire, en situation de classe dont la moyenne au dernier BEPC est inférieure ou égale à 5. Ces rejets représentent une économie pour le pays. Au plan de la gestion, l’autorité a constaté que les outils modernes sont mis en place  pour assurer la transparence. Le dernier en date est le logiciel  de gestion du matériel au niveau du service de la comptabilité. Le défi de l’office, en ce moment, selon le Dob, Alphonse da Silva, est de maintenir le cap de la bonne organisation du Baccalauréat. C’est avec beaucoup de modestie que le Dob, Alphonse da Silva a renouvelé cet engagement. Le Direction  de l’office du Baccalauréat a exposé  à  l’autorité les efforts consentis par son équipe  et qui ont déteint  positivement sur la qualité de l’organisation du bac et la qualité  du parchemin. Entre autres,  son équipe a réussi à assainir le milieu du baccalauréat contre vents et marées au point de crédibiliser le Bac béninois à l’international.  Toutes les grandes universités du monde accueillent les bacheliers béninois directement dans leurs instituts et écoles. Les chefs de représentations diplomatiques, notamment, les ambassadeurs de la France et des États-Unis décernent leurs satisfecits au Dob chaque année. L’UEMOA a distingué l’office pour son rôle pionnier, ses performances au regard de la qualité des épreuves et sa contribution à la sécurité du premier parchemin universitaire. Les Béninois de la diaspora ont retrouvé leur fierté. Ceci parce que l’Office a mis en place un dispositif efficace pour détecter les faux diplômes en un laps de temps. L’autre motif de fierté est la position qu’occupe le BAC dans la sous-région. La liste des lauréats béninois est systématiquement publiée sur le site de l’Office du Baccalauréat. Le Bénin qui a une importante expérience dans le domaine de la lutte contre la fraude est sollicité pour étendre sa connaissance au niveau des autres pays de l’UEMOA dans la perspective de l’harmonisation de l’examen du Bac. Le Bac blanc prévu pour 2018 permettra d’expérimenter le processus d’harmonisation en cours. Satisfaite de la qualité managériale du directeur de l’Office du Baccalauréat,  la ministre a prodigué quelques conseils à l’équipe pour qu’elle maintienne le cap de la réussite. Elle a surtout dopé le moral aux agents qui sont sous pression en ce moment où l’Office égrène les derniers jours qui le séparent du 20 juin 2016, date de lancement des épreuves écrites au plan national.

Emmanuel GBETO

Be Sociable, Share!

One comment on “Assainissement de l’examen du baccalauréat béninois: La ministre Attanasso satisfaite des prouesses du DOB, Alphonse da Silva

  1. SANNI dit :

    Bonsoir à vous et merci pour tout ce que vous faites et en ce moment tous les candidats et candidates son souciants des épreuves qui leur séra présentés d’ici taux.Alors nos seul doléances est que les épreuves ne soient pas en dessus des candidats,je veux dire dure.Alors belle soirée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>