Ministère des sports: Oswald Homeky s’installe avec de nouvelles perspectives

Les ministres Safiou Afoo et Oswald Homeky apposant leurs signatureLe nouveau patron des sports béninois, Oswald Homeky a été installé dans ses fonctions. C’était hier jeudi 7 avril 2016, à l’issue d’une cérémonie de passation de charges organisée au ministère des sports.

Tête à tête, allocution, signature de procès-verbal et échange de parapheurs. Voilà les actes qui ont marqué la cérémonie qui a consacré le tout nouveau ministre des sports, Oswald Homeky et confirmé le départ du ministre Safiou Affo de la tête du ministère de la jeunesse des sports et des loisirs. En effet, accueilli  dès son arrivée dans la cour du ministère par les membres du comité de direction et son prédécesseur, Oswald Homeky a échangé en tête à tête avec Safiou Affo. C’était pour lui l’occasion de prendre contact avec les attributs de ce département ministérielle à lui confier par le président Patrice Talon. Cela, pour lui permettre de mieux appréhender les missions qui sont les siennes. Suite à cet acte, les deux hommes se sont dirigés vers la salle de conférence où Alexandre Kiki, secrétaire général du syndicat des travailleurs de l’administration de la jeunesse, des sports et des loisirs a remercié d’abord le ministre sortant Safiou Affo pour son management et son abnégation qui ont permis au ministère d’avoir de bon rendement. « Grâce à vous, le personnel du Mjsl ne se plaint pas. Car vous avez pris en compte toutes nos doléances que vous avez satisfait comme il se doit », a-t-il déclaré avant d’inviter le ministre entrant à lui emboiter les pas. Le ministre Safiou  Affo s’est dit fier de l’œuvre accomplie avec ses collaborateurs et a salué leur compétence. Il a dans le même ordre d’idée invité son successeur à veiller aux dossiers urgents de ce département important pour le développement du pays. C’est alors que le nouveau ministre Oswald Homeky s’est dit heureux de tout ce qu’il a appris de son prédécesseur et a promis poursuivre sur la même lancée. «Je m’emploierai à ce que tout se déroule normalement pour la bonne collaboration entre vous et moi. Je saurai me mettre au-dessus de la mêlé afin que de mon exercice, priorité soit donnée à toutes les disciplines», a-t-il conclu.

Ils ont dit

Julio ADOLIGBE, promoteur sportif
« Le ministre Homeky doit se pencher au plus tôt sur la question du football »
Je pense que la nomination de Oswald Homeky est une marque de confiance et une chance pour notre jeunesse. Il lui appartient donc de prouver en tant que jeune que la jeunesse mérite vraiment cette confiance à lui faite par le président de République. Ce que je sais, c’est que l’homme qui a été promu à ce poste dispose des qualités qui vont lui permettre de se montrer à la hauteur de la mission. Certes le ministère des sports est une maison qui connait quelques problèmes ; mais je pense qu’il va surmonter ces problèmes et nous devons tous l’aider afin qu’il y arrive. Parlant de priorités, je pense qu’à court terme, le nouveau ministre doit se pencher le plutôt sur la question du football en faisant de la réunification de la maison football et de l’élection d’un nouveau comité exécutif de la fédération béninoise de football, une réalité. Il doit aussi mettre en place une politique de développement du sport à la base en collaboration avec les ministères charges de l’éducation. Le ministre doit également éviter que le ministère ne soit vu comme étant celui du football. Il doit enfin mettre en œuvre d’autres politiques d’épanouissement de la jeunesse.

Mehemon Kouton, journaliste reporter sportif
« Il a vraiment du pain sur la planche »
Cette nomination est la prime du militantisme. Je sais que le nouveau ministre des sports est un jeune dynamique et engagé. Dans ce département j’espère bien qu’il pourra s’en sortir. Mais ce sera avec l’aide de plusieurs personnes parce que ce gouvernement ne laissera pas (ma foi) aucun secteur en déliquescence même si la perfection ne sera pas au rendez-vous. Il a vraiment du pain sur la planche parce qu’aucune discipline ne se porte mieux au pays. Il aura la vie dure comme tous ses prédécesseurs mais si la jeunesse qu’il incarne lui tient à cœur il se mettra au-dessus de la mêlée pour l’intérêt de cette jeunesse. Le sport pour lui doit être un vecteur d’attractions comme le tourisme, l’économie et l’industrie.

Edyson Komi, Secrétaire général Energie Fc
« Le nouveau ministre ne doit pas faire de copinage »
Je voudrais d’abord le féliciter pour le jeune leader méritant qu’il est. C’est un poste ministériel capital, à travers lequel le développement d’une jeunesse capable et méritant à même de porter haut l’étendard du Bénin, qui lui a été confié. Ceci passe au-delà de la formation de base de chaque jeune par des formations sur l’entreprenariat et des coachings de cette jeunesse leader pour créer des organisations, les conduire, les développer dans une concurrence et une compétitivité saine qui émulent les autres et mettent le Bénin sur orbite. Ces caractéristiques du jeune leader sont largement enseignées à travers la pratique du sport. Des valeurs comme, la persévérance dans l’effort, le respect de l’adversaire, la maitrise, la Discipline, le partage, le travail en équipe, etc.. C’est pourquoi il serait souhaitable de revoir les statuts même des associations de sport à travers la charte afin de limiter la création des associations et clubs électoraux qui favorisent la pagaille qu’on observe au niveau de nos fédérations sportives. Etant acteur du football, je conseillerai simplement s’il n’est pas possible de démettre le Conor, de le recadrer dans sa mission première et de lui fixer un délai pour l’organisation du forum de réconciliation à transformer en instance souveraine ou assemblée générale afin de rendre les décisions qui en sortiront exécutoires. Et à ce niveau-là le nouveau ministre ne doit pas faire de copinage. Nous pouvons régler le conflit du football entre nous-mêmes sans la Fifa et la caf. Après nous leur rendrons compte de ce que nous avons décidé entre nous. Il ne faut surtout pas qu’on lui fasse croire que ces instances faitières peuvent décider pour nous.

Gilles Gbaguidi, président de la fédération Béninoise de Golf
« Le ministre doit se pencher sur la question de la charte des sports »

Je voudrais féliciter le ministre Oswald Homeky pour sa nomination. Lui souhaiter d’être la bienvenue dans ses nouvelles fonctions. Il est jeune et incarne dans ce gouvernement la jeunesse qu’il doit par son abnégation et son engagement dans le travail défendre. Vous savez, loin de faire peur au ministre, il est important de dire que les chantiers du ministère des sports sont vastes. Il y a beaucoup de défis qui attendent le nouveau ministre que je sais est un homme qui reste à l’écoute. Une qualité qu’il faut qu’il mette vraiment à profit pour ne pas faillir à sa mission. L’autre chose, le domaine du sport a besoin d’être remis sur les rails. C’est-à-dire, que le ministre doit être en mesure de prendre de grandes décisions notamment  la révision de la charte des sports, le toilettage des textes au niveau de certaines fédérations qui sont constamment dans la crise.

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>