.
.

.

Tournée du ministre de la microfinance à Pobè, Adja-Ouèrè, Sakété et Akpro-Missérété: Valentin Sokpin satisfait des multiples réalisations du Fnpeej


dg fnpeej EpLes bénéficiaires des produits du Fonds national de promotion de l’entreprise et de l’emploi des jeunes (Fnpeej) de Lokossa, Pobè, Adja-Ouèrè, Sakété et d’Akpro-Missérété ont reçu les vendredi 1er et samedi 02 avril  2016 la visite du ministre de la Microfinance, Valentin Sokpin. Accompagné d’une forte délégation composée des  membres  de son cabinet et du directeur général adjoint du Fnpeej, le premier responsable du département de la Microfinance est allé apprécier le niveau de réalisation des projets financés par le  Fonds  par le biais des Systèmes financiers décentralisés (Sfd ), constater l’installation effective des promoteurs qui ont reçu de financements, évaluer les capacités actuelles des projets à générer des revenus suffisants pour leur fonctionnement, constater les difficultés rencontrées par les promoteurs et apprécier le mécanisme de suivi post financement mis en œuvre par les Sfd.
C’est par la commune de Lokossa dans le département du Mono que le ministre de la Microfinance et sa suite ont démarré leur visite dans la soirée du vendredi 1er avril dernier. Ils se sont rendus sur le site CPF 2A du sieur Florent Afouda spécialisé dans la production des choux, carottes, laitue, salade et gombo. Grâce au crédit de trois (03) millions à lui octroyé par le Fnpeej, il a pu acquérir une motopompe, une brouette, une roue, construire un bâtiment sur le site, l’aménager et installer un système d’irrigation. La délégation a pu constater  les prouesses réalisées par ce jeune promoteur et le ministre l’a félicité et encouragé à continuer sur la même lancée. Le bénéficiaire a remercié les responsables du Fnpeej grâce à qui son rêve est devenu une réalité. Il a également remercié le Gouvernement et son chef pour les différentes mesures mises en place pour régler définitivement la question de chômage et de sous-emploi des jeunes.

Etape des départements de l’Ouémé-Plateau
Après l’étape de Lokossa, le cap a été mis dans la journée du samedi 02 avril 2016 sur les départements de l’Ouémé et du Plateau où quatre bénéficiaires des produits du Fnpeej ont été visités. Il s’agit d’Amour Amoulé, agronome de formation. Il dispose d’un projet de porc associé au maraîchage. Il a bénéficié d’un appui de trois (03) millions de francs CFA. La délégation ministérielle a visité la porcherie de ce promoteur et s’est rendue compte du sérieux qui caractérise le travail de ce dernier. Très ému, Amour Amoulé a remercié le Ministre et sa suite pour cette démarche qui vient à point nommé en ce sens que cela permettra aux bénéficiaires des produits du Fonds de se mettre résolument au travail en vue de rembourser à bonne date les crédits. En effet, grâce à ce financement, il a pu réaliser un forage, acquérir un groupe électrogène, aménager le site et acquérir quelques pépinières pour la bonne marche de ses activités. Il faut préciser que le site qui abrite la porcherie se trouve à Pobè.
Après Pobè, la délégation s’est rendue à Adja-Ouèrè dans la ferme du même promoteur Amour Amoulé pour le même exercice. D’Adja-Ouèrè, le Ministre Valentin Sokpin  et sa suite se sont rendus à Sakété pour visiter la ferme du sieur Prosper Dahouéclounon, spécialisé dans la production des cultures de contre-saison, notamment le maïs et le manioc. Il s’agit d’un vaste terrain d’une superficie de plus d’un hectare. A ce niveau comme sur les autres sites, le ministre s’est imprégné également des difficultés du jeune entrepreneur. Il s’est révélé que la principale difficulté se résume essentiellement à la main d’œuvre qui est à la fois rare et coûteuse. Aussi, il est à noter que le promoteur a besoin d’un crédit additionnel pour le bon fonctionnement de ses activités et le remboursement des crédits (3.000.000FCFA)  à lui alloués par le Fnpeej par le biais de son partenaire financier, l’Asmab. Très émerveillé, le Ministre a félicité et encouragé son hôte qui, malgré les difficultés, n’a pas baissé les bras. «Malgré les difficultés, je constate que vous avez du goût pour le travail de la terre», a-t-il déclaré.
La commune de Sakété sera désormais le point de chute de la délégation où elle a visité l’imprimeur Damien Houngbo. Ce dernier a bénéficié d’un crédit de cinq millions de francs (5.000.000) FCFA par le biais de l’Asmab dans le cadre de l’extension de son unité d’imprimerie moderne. Selon ses dires, ce fonds a facilité l’accroissement de ses activités et lui a permis également d’acquérir de nouvelles machines. Il n’a pas manqué de saluer la démarche de l’autorité ministérielle et remercié le président Boni Yayi pour ses efforts sans cesse croissants pour la réduction du chômage et du sous-emploi des jeunes.
Enfin, la délégation s’est rendue chez Victor Hounkokoué, diplômé d’une Maîtrise en Gestion des Entreprises option Management. Il s’est spécialisé dans l’élevage des poules pondeuses. Grâce à un crédit de quatre millions (4.000.000) FCFA, ce promoteur a pu installer une ferme, réaliser un forage  et acquérir les animaux estimés à plus de 700 têtes. C’est depuis trois ans qu’il a embrassé ce domaine et son ambition est non seulement d’aller à 5000 têtes mais  aussi embaucher pour des emplois directs et indirects. Les difficultés qu’il rencontre se résument essentiellement à la main d’œuvre et au ravitaillement en matières.

Valentin Sokpin félicite le Fnpeej et exhorte les bénéficiaires au remboursement à bonne  date des crédits
Cette tournée a permis à l’autorité ministérielle  et à sa suite  de constater de visu l’évolution des activités de ces promoteurs grâce à l’appui financier du Fnpeej par le biais de ses partenaires techniques et financiers, les Systèmes financiers décentralisés (Sfd). Le constat a été satisfaisant à chaque étape de cette tournée de deux jours. Le Ministre Valentin Sokpin a constaté l’installation effective des bénéficiaires des produits du Fnpeej ainsi que l’évolution de leurs activités génératrices de revenus. «A l’issue de cette visite, la satisfaction est grande. Nous devons remercier le Directeur général du Fnpeej et tous ses collaborateurs pour les travaux accomplis dans le cadre de la réduction du chômage et sous emploi des jeunes, les promoteurs visités sans oublier les partenaires stratégiques, les Sfd qui font un très bon suivi», a-t-il déclaré. Il n’est pas resté sourd face aux difficultés exprimées par les promoteurs. A chaque étape, il a rassuré ses hôtes que des approches de solutions seront trouvées à leurs différentes préoccupations. Il n’a pas manqué d’encourager les bénéficiaires à respecter leurs engagements dans les délais requis tout en  invitant les Sfd à être plus rigoureux dans l’étude, le suivi, l’encadrement des projets surtout ceux qui concernent le domaine agricole. Par ailleurs, il a remercié le chef de l’Etat, Boni Yayi pour sa vision, celle de réduire le chômage et le sous-emploi des jeunes.

Wandji A.

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *