.
.

Le triomphe de la vérité

.

Semaine des sciences et technologies au Bénin: L’UAC met en confiance les inventeurs face aux utilisateurs


Vues : 5

le recteur Brice SinsinL’Université d’Abomey-Calavi (UAC) abrite depuis le lundi 21 mars 2016, la 3ème édition de la Semaine des sciences et technologies (SST). Prévue pour durer du 21 au 25 mars sur le campus, elle a été marquée par une cérémonie d’ouverture qui a permis au comité d’organisation de décliner l’objectif et les différentes activités prévues.

« L’université d’Abomey-Calavi, un Hub d’innovation scientifique et technologique en Afrique de l’Ouest ». C’est autour de ce thème que porteront les conférences, les débats et autres activités prévues pour donner à l’événement son caractère scientifique. C’est dans cette option que le secrétaire général du syndicat du personnel administratif a passé en revue les avantages des universités  dans le développement. A en croire Bruno Ahouangbégnon, les sciences, les technologies et l’innovation contribuent grandement à favoriser la productivité, la compétitivité et la croissance d’une nation. Au regard du contexte qui  exige que les universités se dotent de structures pour transformer leurs connaissances en produits et services à valeur ajoutée au profit de leurs communautés, il trouve que la semaine des sciences et technologies s’inscrit dans les efforts de la nation pour le développement de la science afin de promouvoir le développement économique et le progrès social au profit des populations. Pour le recteur de l’UAC, le Professeur Brice Sinsin, le monde est de plus en plus complexe et il faut renforcer les recherches et découvertes. « La découverte doit faire appel aux conséquences des recherches », notifie le recteur. C’est à ce titre qu’il a appelé les enseignants au développement de l’esprit de développement durable. Brice Sinsin a précisé que les universitaires doivent travailler à donner des ressources aux hommes politiques. Pour y parvenir, il a invité les enseignants des sciences sociales à se lier à ceux des sciences dures, car les journées n’écartent personnes. Au nom du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le Professeur Ambaliou Sanni a dit la disponibilité du Ministère à accompagner tout événement s’intéressant à la recherche scientifique. Par ailleurs, les cinq jours seront marqués par une série d’activités dont l’animation des stands, des formations, des débats, une table ronde au studio de la télévision nationale, la récompense des lauréats du concours d’innovation en langues béninoises, de développement d’applications mobiles. La cérémonie d’ouverture  a pris fin par la présentation de la communication inaugurale donnée par le jeune chercheur béninois, Ulrich Sossou sur le thème : « Les innovations scientifiques et le développement ».

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page