.
.

Le triomphe de la vérité

.

Tentative d’arrestation du député Azannaï: Soglo met Yayi en garde contre toute intimidation


Le président-maire Nicéphore D. Soglo est monté au créneau pour dénoncer et condamner avec véhémence la tentative d’arrestation, ce lundi 4 mai, du député Candide Azannaï. Après une descente au domicile de l’Honorable Azannaï à Zogbo, le premier président de l’ère démocratique au Bénin s’est adressé à la foule à Cadjèhoun. Devant son domicile et face à la foule, Nicéphore D. Soglo  a condamné fermement la tentative d’arrestation qui serait pilotée par le gouvernement et son chef, Boni Yayi. Pour l’ancien président,  cela «est contre toutes les règles démocratiques» et Nicéphore Soglo s’est dit déterminé à montrer au gouvernement et à son chef que le peuple béninois est profondément attaché à la paix et surtout à la démocratie. «Yayi Boni doit comprendre qu’il ne peut intimider personne (…). Nous sommes déterminés à maintenir notre pays dans le camp de la liberté et de la démocratie», a lancé à la foule Nicéphore D. Soglo avant d’exhorter les populations au calme,  à la discipline et à la vigilance.  Pour le rappel des faits, l’on retient que Cotonou a connu des heures chaudes ce lundi suite à la tentative d’arrestation du député Candide Azannaï par des hommes en uniformes et armés. L’honorable n’était pas sur place, mais la population, alertée s’est ruée sur les lieux pour faire obstacle à l’opération. Plusieurs hommes politiques se sont également dépêchés au domicile du député. Tous ont dénoncé une manœuvre du pouvoir en place et visant à déstabiliser celui qui est considéré comme l’un des plus farouches opposants au Président Yayi.

Wandji A.

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *