Réflexion scientifique sur la vie d’un chef d’Etat: Des révélations spirituelles sur Boni Yayi

Boni Yayi site« Nous dédions cet article en l’honneur du peuple béninois et de son président,  son Excellence,  Docteur Thomas Boni Yayi afin que les uns connaissent mieux les autres pour la paix du Bénin : Amen,   Amen,  Amen, RA ». C’est par cette dédicace que le métaphysicien béninois, Maître AmoussaRahimi a conclu ce travail scientifique qu’il vient de faire sur le président Boni Yayi. Un travail que nous avons choisi de publier en deux parties pour rendre fluide sa lecture. Vous y découvrirez des révélations qui renseignent fort bien sur les attitudes et faits du président de la République qui porte ce signe. La seconde partie toute aussi riche en révélations sera publiée dans notre prochaine parution.

DESTINEE  DES  CANCERS (Première partie)

Quatrième signe du Zodiaque, le cancer (22 juin au 22 juillet) a pour hiéroglyphe deux spirales exprimant les changements représentés  par les vagues de la Vie. Signe lunaire, le cancer signifie le retrait sur soi, la sensibilité, la timidité et la ténacité. Avec le cancer, surgit tout un univers aquatique. Et il est symbolisé par l’écrevisse ou le crabe, animal d’eau vivant sous une carapace protectrice. Aussi, à l’esprit des Eaux, s’associe intimement une valeur d’interne, d’intime ou d’intérieur qui rappelle que les ébauches et préfigurations de la vie renaissante, germes œufs et bourgeons sont entourés de coquilles, matrices, écorces et  enveloppes destinées à abriter le pouvoir de résurrection  enfermé dans ces cuirasses. Au signe Cancer, se trouve associée la lune, à la figure blafarde et à la lumière cendrée, le rôle du Cancer est celui de la MEDIATION, de la MEDIUMNITE, du MILIEU. Il  marque le  milieu de l’année, il relie le monde formel et l’informel, il est le seuil de la réincarnation, le passage du Zénith vers le nadir. Les êtres marqués de ce signe jouissent d’un grand pouvoir secret propre à favoriser les renaissances futures. Le Cancer est représenté par un SCARABEE, symbole de l’âme. Ce signe est de nature aqueuse,  son signe opposé est le Capricorne. Le Capricorne représente la face  cachée du Cancer, indiquant à l’homme de quitter les basses régions de l’Atlantique afin de s’élever au-dessus des brumes et ainsi  évoluer. Les motivations du Cancer sont aussi puissantes  que son symbole, le crabe et son élément, l’eau. Rappelons-nous que l’eau use le rocher à force de persévérance et que le crabe recule d’un pas pour avancer de deux : sa capacité de survie est  considérable. En Egypte, la constellation du Cancer était parfois représentée par deux tortues appelées les « Etoiles  de la mer ». On peut rapprocher  le nom du Cancer à Cana, ville où Jésus fit son premier miracle consistant étrangement à changer l’eau en vin. Le Cancer cache une partie de sa nature et se dissimule derrière un masque pour rire ou pour pleurer. Les anglais nomment le cancer MOON CHILD ou ENFANT  de la LUNE. Aussi le cancer est le seul à connaître les secrets de la lune et il visite souvent les régions inconnues de cet astre. Le cancer à l’art de se déguiser et de se transformer pour émouvoir et amuser : c’est sa signature, sa particularité que de nous faire rire aux larmes et pleurer dans le même temps. Le Cancer s’intéresse à tout ce qui a trait à la naissance et par opposition, à la fin de la vie, et à la mort. Aussi s’assurer une fin de vie confortable peut devenir pour le Cancer une fixation. Il devient alors grippe-sou et dans certains cas, avaricieux par peur de manquer de quelque chose. Le Cancer doit apprendre très tôt que la sécurité n’est pas une affaire d’argent mais de Mentalité. Ainsi, le Cancer vivra plus heureux. Ce qui est certain, avec un ou une cancer, le bonheur a des résonnances diverses, des consonances qui nous sont étrangères. Le Soleil ne correspond pas aux cancers.

I) PORTRAIT DU CANCER
Le Cancer a des mains agiles, dont l’une est d’une force exceptionnelle, sorte de «  pince de crabe ». Le Cancer a un système lymphatique lent et paresseux qui l’oblige à se mettre régulièrement en action. Il a besoin d’exercice, de danse, d’expression corporelle pour garder la forme et se défouler. Il doit avoir une stricte discipline de vie pour rester jeune un peu plus longtemps. L’estomac du Cancer est délicat et il aura une longue vie s’il surveille ses poumons fragiles et évite tout ce qui peut déclencher les maladies cardio-pulmonaires, pneumonie, pleurésie, péricardite, hypertrophie stomacale, sclérose hépatique, calculs biliaires, coliques hépatiques, gastro-entérite, péritonite. Le Cancer doit, à partir d’un certain âge, surveiller la prolifération de ses cellules car sa résistance physique n’est pas des plus fortes. Il ne doit jamais aller jusqu’à épuisement car la remontée est lente et pénible. La prévention constitue la clé de stabilité du Cancer.
Tout Cancer est observateur et réceptif à l’enregistrement des souvenirs…Il est caractérisé par les paramètres suivants : l’attention spontanée, la rêverie, la défiance, l’activité mentale subjective, l’obstination tenace, l’hospitalité, l’esprit de famille traditionnaliste  et parfois
des états mentaux capricieux, instables, irréalistes, timides ou fantasques, épris de nouveauté et de voyage mais n’étant bien que chez lui.
Le plus remarquable chez le Cancer, c’est sa tendance maternelle et paternelle, son instinct de protection, son besoin de nourrir, de sécuriser financièrement ses ouailles, sa famille, ses dépendants. Il a aussi un  Instinct Patriotiqueremarquable. Que l’on partage ou non ses opinions, il est sincère, c’est indéniable et il peut aller aux extrêmes pour prouver qu’il a raison.
Dans ses traits positifs, nous avons la bonté, la sensibilité, l’imagination puissante. Un des plus grands secrets du Cancer : sa fragilité aux ambiances et à la température. La pleine lune affecte surtout les femmes du signe et les accouchements sont plus nombreux ainsi que les règles pénibles et le caractère inégal. La nouvelle lune affecte les hommes du signe. Ils deviennent mécontents, difficiles et n’ont qu’une idée en tête : faire l’amour. Vous savez désormais  comment calmer un Cancer.
Le Cancer adore tout ce qui est calme et sécurisant, c’est-à-dire, la lecture, les jeux intelligents et d’apprentissage (dames, échecs, jeux  de stratège et questionnaires etc.). Possédant une mémoire phénoménale, il n’oublie jamais une chose apprise et est doté d’une « mémoire photographique ». Ainsi, il lui est facile de reconnaître les endroits, les costumes et les habitudes d’une famille, d’un pays. Tout Cancer qui développe ses facultés intellectuelles et artistiques devient un créateur de génie ou devient assez intelligent pour tirer parti des gens et des situations où la destinée le placera. Le Cancer est un signe féminin. Aussi, les  facultés réceptives chez lui sont plus importantes que les facultés motrices qui poussent à l’action. Introverti, il ne va pas aisément vers les autres  et ceux-ci doivent mériter sa confiance et ce n’est pas facile. La fatalité l’escorte et il tente tant bien que mal de s’en faire une alliée.
La femme Cancer ne doit pas accepter de jouer le rôle de victime, car elle en ajoutera ainsi à son malheur, à elle-même, et à ses progénitures avec une suite de conséquences fâcheuses et potentiellement dramatiques. Possédant des qualités de meneuses,  femme d’affaire, la femme Cancer doit utiliser ses qualités pour minimiser les risques de dépendance affective et matérielle. Elle se doit d’être financièrement autonome. Indépendante, la femme Cancer est exposée à moins de risques. En se retroussant les manches et à l’aide de l’énergie potentielle psychique qui la caractérise, elle peut faire tomber les obstacles et mener une vie comme elle l’entend.
Le Cancer est un signe cardinal, c’est-à-dire, dès la naissance, la volonté domine toutes les autres facultés. C’est  le seul signe qui ait la triple qualité d’être à la fois féminin, cardinal et d’eau, capable donc d’efforts considérables et d’une patience angélique mais pouvant se réfugier dans le négativisme presque total pour se refaire des énergies. Chez le Cancer, les grandes poussées d’énergie correspondent aux heures de gloire et de succès social et professionnel. La grande chance du Cancer, c’est cette volonté qu’il met en œuvre à travers les temps de repos, la création et la gestation de projets. Tant que le Cancer utilise, exploite cette volonté, sa  vie lui appartient. Le Cancer doit prendre conscience de la puissance de sa volonté. Beaucoup se trompent sur cette puissante volonté du Cance les croyants doux et passifs. Quelle erreur ! Le Cancer est un torrent d’eau bouillante et bien malheureux qui se met sur son chemin et voudrait l’empêcher d’atteindre son but. Le cancer vient toujours à bout de toutes les vicissitudes de la vie. La volonté est l’arme secrète du cancer. Mais il doit travailler à maîtriser sa trop grande émotivité, son  hypersensibilité, son tempérament changeant associé à ses  sautes d’humeur souvent redoutables, sa trop grande inclinaison à l’apitoiement sur son propre sort, sa tendance à la rancune, à des rages impuissantes, à la violence intériorisée ou  extériorisée, selon les circonstances. Ne l’oubliez jamais : le Cancer ne pardonne et n’oublie jamais l’offense reçue et ceci en raison de sa grande mémoire et aussi à cause d’un orgueil presque démesuré qu’il a l’art de bien cacher. Le Cancer exerce sa volonté subtilement, imperceptiblement. Qui ne regarde pas vivre le Cancer attentivement ignore sa puissance et son pouvoir. Bien qui s’en sont pris au Cancer sont surpris par sa force et le courage avec  lequel il affronte l’adversité et résiste à la pression. N’oublions jamais, face au Cancer, l’image de l’eau qui use le rocher à force de le frapper. L’eau du Cancer n’est pas une eau dormante : avec le Cancer, il y a toujours anguille sous roche ! Le Cancer est un oiseau de nuit qui fait souvent de l’insomnie. Il adore la mer mais doit être très vigilant avec elle. La lune lui accorde une énorme imagination dont contrôle difficilement les  effets. Il est rarement prédateur et sa popularité auprès des deux sexes lui procure  tout ce dont il a besoin. Il n’aime que rarement le vedettariat : il préfère l’anonymat. Il est souvent plus difficile à comprendre  qu’un autre signe parce que régi  par la lune et ceci explique qu’il est  plus complexe, plus romanesque, plus capricieux plus rêveur et plus idéaliste que les autres. Il répond à la nature et à sa nature, tout simplement. Et il ne faut jamais sous-estimer un Cancer, homme ou femme. Comme le phénix, il renaît sans cesse de ses cendres. Plus fort que lui, il n’y a  que le soleil dont il apprend très jeune à fuir les rayons ravageurs. Jupiter le « grand bénéfique » confère au Cancer une protection occulte et réelle. Aussi, traversant mers et mondes, le natif sait qu’il s’en tirera. Et c’est cette assurance qui explique qu’il prend des risques parfois sérieux avec une sorte d’indifférence hautaine. Il sait que Jupiter le protège : c’est son assurance santé et sécurité.
La capacité émotive du Cancer est gigantesque et gère en grande partie sa vie. Ses émotions  atteignent parfois le paroxysme. Le sensationnalisme n’est pas absent de ses relations émotionnelles. La mère joue un rôle prédominant dans sa vie. Le milieu familial est rarement idéal et cause souvent peines et conflits au natif.Les besoins d’amour et de protection du cancer étant insatiables, aucun parent ne réussit à passer cet examen parfaitement. Les relations émotionnelles du Cancer sont intenses ou, au contraire, inexistantes. Elles se limitent parfois au travail, au bureau et  dans l’exercice de ses fonctions. Si vous aimez un Cancer, comprenez le message, vous serez moins malheureux. Rien de simple ne satisfait vraiment le Cancer en matière d’amour et d’affection. Il a besoin d’émotions fortes mais il n’oublie point que « qui trop embrasse mal étreint » sinon il finit parfois seul, mais heureux d’avoir brassé tant d’émotions et de s’en  être tiré indemne en se réfugiant dans le rêve. L’animal  fétiche du cancer est le chat. Lorsque l’on laisse le cancer en paix, alors il est un adorable gros chat ronronnant de plaisir et de satisfaction, sans agressivité ni méchanceté. La chaleur du foyer, voilà de quoi le cancer a besoin pour s’ancrer dans la réalité : chaleur et sécurité affective sont essentielles à la survie du cancer. Les sources changent, mais les énergies sont toujours disponibles quelque part dans l’éther pour le cancer. Le point fort du cancer, ce sont les affaires. C’est un meilleur vendeur.
Le cancer est à l’aise dans  l’immobilier et les placements, la médecine, la chimie et la biochimie, la restauration, l’hôtellerie, les  bars, la cuisine, dans les maisons d’accueil, hôpitaux foyers nourriciers, écoles maternelles et garderie. Les enfants vont chez le cancer naturellement et lui font confiance. L’eau et les produits de l’eau lui réussissent.
Le Cancer est attiré par le transport maritime et la pêche. Il voue un intérêt particulier à l’histoire, à l’histoire de l’art, au droit criminel et international, à la politique locale et internationale, à la politique   locale internationale. Le métier d’artiste satisfait ses envolées artistiques et créatrices. Il excelle en tant que thérapeute interprète des rêves, tarologie, cartomancien numérologue, psychologue, psychiatre et psychanalyste. L’Astrologie et ll’astropsychologue lui sont naturelles. Pour l’attachement à ses racines, nous ne pouvons qu’aimer le cancer : c’est fatal. Le   cancer amoureux est attentif aux besoins du conjoint ou du partenaire de vie. Il redoute la solitude. Hommes ou femmes,  les natifs du cancer ont le sens maternel très développé. L’homme cancer aime sa progéniture. Sachant que l’amour passion ne dure pas chez lui, le cancer explore différentes sortes d’affections et de sentiments. Tous les natifs du cancer désirent connaître les joies de la famille si importante pour eux. Possédant une imagination qui conditionne leur vie, les natifs  du cancer n’ont que rarement besoin d’avoir recours à l’infidélité physique. Et  s’ils le font, ce n’est pas pour longtemps. Ils reviennent toujours au foyer. Les amours du cancer  peuvent sembler illogique et incompréhensibles vues de l’extérieur tant qu’ils sont heureux, à quoi bon se poser des questions. Ils sont heureux, à quoi bon se poser des questions. Peu démonstratif en public, il est passionné et exigeant. Peu démonstratif en public, il est passionné et exigeant au lit. Pour plaire au cancer, il faut lui en donner beaucoup et pour le satisfaire, encore plus… Pour se réaliser sexuellement, il lui faut de la magie, du décor, de l’ambiance. Sensible  aux  sons  et  aux  odeurs, le Cancer aime s’entourer de meubles anciens et de photos souvenirs.
Du côté des nourritures terrestres, le crabe demeure l’aphrodisiaque naturel du cancer ainsi que les poissons et les fruits de mer avant et après l’amour. ainsi qu’un petit verre d’alcool car la chaleur rend le cancer plus performant,  le cancer est lent à se décider et à passer à l’acte. Il faut attendre sa décision et accepter ses caprices. Et cela  n’est pas donné à tout le monde. Autant il est difficile d’attirer le cancer dans ses filets, autant il n’est pas aisé de s’en défaire. Le cancer a la mémoire longue : il vaut mieux ne pas le trahir: c’est  ad vitam aeternam ou rien. Ne l’oublions pas. Il faut être audacieux et agressif pour plaire au cancer tout en n’oubliant qu’il n’est pas du genre à être démonstratif en public. Les  marques  d’affection prodiguée par le cancer sont rares. Si vous vous attendez que le cancer vous comble de compliments et de cadeaux et déclare son amour pour vous devant la famille et les amis, il  vaut mieux quitter cet être renfermé et un peu sauvage. Le cancer est le signe  qui favorise la vie de couple et de famille. Il aime les enfants, la maison, le confort du foyer. Le cancer a un rapport difficile en nourriture. Et si c’est un homme, occupez-vous de son estomac. C’est par là que l’on  conserve  l’homme cancer. La femme cancer apprécie qu’on lui cuisine de bons petits plats à l’occasion où alors amenez-là au restaurant. D’ailleurs, tous les cancers sont bien au restaurant. Le cancer aime les chats et la musique. Le cancer étant un signe d’eau, il doit  surveiller permanemment le fonctionnement de sa lymphe. Car, les problèmes lymphatiques entraînent une mauvaise digestion, provoquant alors des maladies de la peau, de vessie et l’hydropisie. Et afin de remédier à cette situation de manière naturelle, il faudra bouger et fatiguer son corps autant que son esprit pour pouvoir avoir un sommeil réparateur. Sinon voilà les insomnies. Il faut au cancer, des exercices réguliers sous surveillance médicale ou thérapeutique qui stimuleront son système et empêcheront les blocages d’énergies responsables  de maladies et d’angoisse. Or, l’exercice et le cancer sont des ennemis. Aussi, faudra-t-il pour le cancer, assez d’efforts et de volonté pour garder la forme….
La suite dans notre prochaine parution

Le Coordonnateur des Ateliers M6
Mr AMOUSSA A. RAHIMI
97081075 /95955924

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>