.
.

Le triomphe de la vérité

.

Lancement de la commercialisation du riz japonais KR1 2013: Françoise Assogba renseigne sur les conditions d’attribution


La ministre de l’Industrie, du Commerce, des Petites et Moyennes entreprises, Françoise Assogba, a adressé un message dans le cadre du lancement de la commercialisation du riz japonais KR1 2013. Ce don de la république du Japon avoisine 234.390 sacs de riz destinés à la vente aux populations au prix unique fixé par le Gouvernement béninois, à savoir, huit mille deux cent cinquante (8.250) francs CFA le sac de 30 kg, soit deux cent soixante-quinze (275) francs CFA le kilogramme. A cet effet, la ministre a mis l’accent sur certaines dispositions à prendre afin d’assurer une meilleure commercialisation de ce riz.

Message de Françoise ASSOGBA,  Ministre de l’Industrie, du Commerce, des Petites et Moyennes Entreprises à l’occasion du lancement de la Commercialisation du Riz Don Japonais KR1 2013
Mesdames et Messieurs,
Chères compatriotes de nos villes et campagnes
En cette veille des fêtes de fin d’année, et ceci conformément aux soucis du Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement, Docteur Boni YAYI, d’accompagner les populations de nos villes et campagnes, j’ai le plaisir de vous informer que le Gouvernement du Japon a octroyé au Gouvernement du Bénin au titre de l’année fiscale 2013, une aide alimentaire de 234.390 sacs de riz destinée à la vente aux populations au prix unique fixé par le Gouvernement à huit mille deux cent cinquante (8.250) francs CFA le sac de 30 kg, soit deux cent soixante quinze (275) francs CFA le kilogramme, sur toute l’étendue du territoire national.
Les opérations de vente débutent sur toute l’étendue du territoire national ce  lundi 15 décembre 2014 et prendront fin le vendredi 27 mars 2015.
    Dans le cadre de la mise en vente de ce riz, les dispositions pratiques suivantes sont prises :

1°) A Cotonou
– Le personnel de l’Administration publique adressera sa demande collective à sa structure de tutelle qui la transmettra directement à la Direction Générale de l’ONASA aux fins de satisfaction.
– Les enseignants des établissements publics primaires, secondaires et techniques en poste à Cotonou feront parvenir leurs demandes à la Direction Générale de l’ONASA par le biais des Directions Départementales des Enseignements Primaire, Secondaire et Technique Atlantique-Littoral.
– Les travailleurs des sociétés privées, les enseignants des établissements privés et les confessions religieuses adresseront leurs demandes collectives à la Direction Générale de la Centrale Coop pour être servis.
– Les militaires en fonction à Cotonou seront servis par l’intermédiaire de la Direction des Services de l’Intendance de l’Armée (DSIA) sur la base du quota qui leur est officiellement réservé dans les magasins de la Centrale Coop.
– Les autres couches de la population seront servies aussi bien au niveau des Boutiques-témoins de l’ONASA situées à Kouhounou, Agla et Hlacomey qu’au niveau des treize (13) Arrondissements au cours des ventes itinérantes qui seront organisées par la Centrale Coop suivant un calendrier qui sera communiqué par les Chefs d’Arrondissement.

2°) Dans les autres Communes
    Les opérations de mise en vente du riz seront placées sous la supervision d’un Comité local d’orientation et de suivi créé au niveau de chaque Commune et présidé par le Maire.
    Ainsi, les populations et les travailleurs des services déconcentrés adresseront leurs demandes collectives au Maire et se feront servir dans les boutiques-témoins de l’ONASA et les magasins de la Centrale Coop installés dans les 77 Communes de notre pays ainsi que dans 05 autres localités stratégiques.
    Les Militaires résidant dans les camps installés dans les autres Départements seront servis au niveau des Communes de leurs résidences respectives où un quota leur est réservé.
    Je rappelle que le prix de vente unique fixé par le Conseil des Ministres et applicable sur toute l’étendue du territoire national est de huit mille deux cent cinquante (8 250) francs CFA le sac de 30 kg.
    En conséquence, aucune augmentation de prix n’est permise sur le prix officiel de 275 francs CFA le kilogramme, soit 8.250 francs CFA le sac de 30kg.
    J’invite, par conséquent, toute la population à se rendre dans les points de vente de l’ONASA ou de la Centrale Coop pour se faire servir.
    Je saisis cette occasion pour former à toutes et à tous, mes vœux les meilleurs à l’orée de cette année 2015 !

BONNE FETE A TOUTE LA POPULATION BENINOISE !

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *