.
.

Le triomphe de la vérité

.

Rentrée solennelle des apprenants du cycle B du Cefal: Isidore Gnonlonfoun concrétise la formation des cadres de l’administration locale


Une année académique encore et c’est fini. La formation des agents des services décentralisés des mairies et préfectures sera une réalité. C’est dans ce cadre que le ministre de la Décentralisation, Isidore Gnonlonfoun a, au nom du chef de l’Etat, procédé au lancement officiel de la rentrée solennelle des apprenants du cycle B du Centre de formation pour l’administration locale (Cefal). C’était hier, à l’Infosec, en présence des Partenaires techniques et financiers (PTF). D’entrée, c’est le directeur du Cefal, Apollinaire Noumavo qui a présenté le bilan moral de la première année de cette promotion en formation diplômante. A l’en croire, le premier responsable qu’il incarne, il convient de saluer le comportement des apprenants qui ont, durant plusieurs mois, exprimé leur désir de suivre cette formation à travers leur présence régulière aux cours. Les apprenants se diront rassurants. Par la voix de leur porte-parole, Antoinette Sagbo, ils ont promis œuvrer à accompagner le Gouvernement, une fois cette formation finie, à relever les défis qui s’imposent au processus de la décentralisation. Cependant, elle a présenté une série de doléances. Il s’agit, notamment, de leur statut une fois la formation achevée, de la nécessité pour le gouvernement d’établir un pont entre le Cefal et les écoles de formation des universités publiques telles l’Enam, l’Epac, l’Eneam et autres. A cela, s’ajoute le problème de manque d’internet pour les recherches. « Des demandes qui ne sont pas tombées dans les oreilles de sourd », a dit le ministre de la décentralisation, Isidore Gnonlonfoun.

Emmanuel GBETO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
1Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *