.
.

Le triomphe de la vérité

.

Remise de matériels d’appui et d’enveloppes financières à l’Université d’Abomey-Calavi: Yayi et Azaria augmentent de 10% la subvention des étudiants handicapés


Naomie Azaria net« Chose promise, chose faite » par la ministre de la Famille, des Affaires sociales, de la solidarité nationale, des handicapés et des personnes de troisième âge, Naomie Azaria. C’était ce jeudi 25 septembre sur le campus d’Abomey-Calavi où elle concrétisait une promesse du gouvernement à l’endroit des étudiants  handicapés. En effet, accompagnée des membres de son cabinet et du rectorat de l’Université d’Abomey-Calavi, elle a, au nom du gouvernement, procédé à la remise d’une subvention de 110.000 fcfa à chaque étudiant handicapé non boursier et non secouru au lieu de cent mille (100.000) francs CFA, soit un montant total de 16.610.000 francs CFA. Ces appuis financiers seront accompagnés d’aides techniques au profit de 46 étudiants handicapés afin de faciliter leur mobilité. Il s’agit de sept (07) cannes blanches, vingt (20) cannes anglaises et  quatre (04) fauteuils roulants. Ces appuis matériels sont évalués à 1.974.000 de francs CFA. En somme, le montant total des appuis s’élève à 18.584.000 de francs CFA. Cette initiative intervient, selon la ministre de la Famille, en réponse à une promesse faite le 10 octobre 2013 par le Gouvernement lors d’une cérémonie de remise d’aide.

Des efforts à l’endroit des étudiants handicapés

Le regard social porté sur cette frange importante de la population est peu reluisant, selon le chef de l’Etat, pour qui la personne handicapée est, à en croire certains, objet de tous les maux. C’est pourquoi, dans une synergie d’action, il œuvre à repousser les barrières de ces préjugés. La considération à accorder à la personne handicapée doit venir, en premier lieu, de l’Etat. C’est fort de cette réalité que le président Boni Yayi ne cesse, selon la ministre de la Famille, de multiplier les actions à l’endroit des personnes handicapées. Au nombre de celles-ci, elle a  cité, entre autres, la création du Fonds d’Appui à la Réadaptation et à l’Intégration des Personnes Handicapées (Fariph) le 12 octobre 2009, l’adoption de la Politique nationale de protection et d’intégration des Personnes handicapées le 07 décembre 2011, la ratification par le Bénin de la convention relative aux droits des personnes handicapées, le 05 juillet 2012. Pour l’autorité, toutes ces actions du chef de l’Etat s’inscrivent dans le sens de l’éveil des consciences des populations et de la promotion des valeurs d’équité, d’égalité, de solidarité, de justice sociale et de respect de la dignité des personnes handicapées. Par ailleurs, à la suite du vice-recteur, le professeur Maxime da Cruz  qui a rassuré le gouvernement de veiller au bien-être de ces âmes,  c’est le président de l’Association des étudiants handicapés du Bénin, Eric d’Almeida  qui a, au nom de ses camarades, exprimé la reconnaissance des bénéficiaires avec une dernière doléance, celle d’avoir la ministre de la Famille comme, la marraine de la Journée nationale des handicapés de cette année.  Une demande que Naomie Azaria a accepté avec l’émotion afin de revenir partager une autre journée avec cette catégorie de citoyens béninois.  

Emmanuel GBETO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *