.
.

Le triomphe de la vérité

.

Problèmes liés à l’existence humaine: Amoussa Rahimi éclaire sur les manifestations des 12 signes astrologiques


Amoussa Rahimi netTout n’est pas sorcellerie, ni envoûtement : beaucoup de maux des hommes et femmes trouvent leurs causes en eux-mêmes, dans la méconnaissance de soi. C’est ainsi que chacun de nous naît avec des défauts, des handicaps, des maladies. C’est l’expression de la loi du Karma. Se préoccuper de connaître ce qui nous arrivera demain, c’est bien ; mais est meilleure, la connaissance de soi. Car cela nous permet d’identifier notre place et notre rôle sur la terre et à s’y conformer sans ressentiment, ni jalousie, ni haine etc. Ainsi, chacun de nous est invité à faire régulièrement l’exercice du miroir : il consiste à oser identifier nos propres défauts et handicaps. Et ceci à l’aide d’un cahier du Miroir dans lequel nous mentionnons les défauts et qualités identifiés.
Prendre conscience de nos défauts et handicaps puis travailler par un progressif contrôle de soi à les maitriser nous ouvre les voies du bonheur de vivre le paradis terrestre. Sachons-le, que tout défaut est combattu et maîtrise par son contraire. Les contraires nous indiquent la voie et les limites à ne pas franchir. Tout n’est pas sorcellerie, ni la faute à une mère sorcière, un père sorcier, une tante négative, un oncle négatif, un ou une voisine méchante. Osons-nous mirer : identifier nos propres défauts qui empoisonnent notre vie et celle de notre entourage.

I) DEFAUTS DES BELIERS
Les béliers doivent maîtriser leur fâcheuse tendance à la précipitation et leur désir excessif d’attirer l’attention publique ainsi que leur manque de persévérance. Les béliers ne marchent qu’à la passion et la tiédeur les horripile. L’indifférence est leur arme préférée et ils cachent mal leurs sentiments. Faits pour la lutte et aimant se mesurer aux autres, les béliers ont un sens de la compétition aigu, rien ne leur résiste et ils ne rendent jamais les armes. Ajoutez à cela, les béliers ont une forte propension à l’indépendance et un orgueil quasi illimité. Ils doivent surveiller leurs principales prédispositions pathologiques que sont la tête et les organes actifs (les yeux, les oreilles, les dents et surtout le nez) qui sont leurs points sensibles. Ils doivent surveiller l’estomac, l’ossature et surtout leur système nerveux central. Les béliers sont altruistes et sont prêts à tous les sacrifices pour ceux qu’ils aiment ; les relations affectives des béliers sont imprévisibles et contradictoires. Ils aiment l’argent, savent prendre des risques et s’amuser.

II) DEFAUTS DES TAUREAUX
Les taureaux vivent par amour et pour l’amour. Chez eux tout est professionnel. Les gestes et les paroles, tout est pensé, réfléchi, calculé d’avance avec précision, en fonction du but qu’ils veulent atteindre. Ils ratent rarement leur cible. Pour les taureaux, l’amour et l’argent vont de pair, l’un et l’autre lui sont indispensables. Privés de conforts, ils sont malheureux et ne rendent service à personne ; ils doivent surveiller leur thyroïde et leur thymus car ces glandes sont sujet, chez eux, à des désordres. Il est mieux de les approcher dans des moments heureux, de préférence après un bon repas. Les moments du digestif sont pour les taureaux, l’heure des confidences, des secrets partagés; patients et persévérants, ils prennent leur temps. Chez eux tout est lent. Aussi, il ne faut jamais les brusquer car leurs réactions peuvent être agressives voire colériques et violentes. Lorsqu’ils n’ont pas envie de parler, ne les forcez pas. L’intellect du taureau fonctionne lentement mais sûrement. Leur mémoire est phénoménale. Ils n’oublient jamais une offense reçue ni un mot d’encouragement. Les taureaux aiment lire et écrire. Ainsi, heureux le taureau qui écrit : il se libère de bien des tourments. Les taureaux sont aptes à se laisser vivre, à se retirer dans un monde abstrait et vivre les expériences émotives de l’âme. La fixité est à la fois leur qualité et défaut. Pour bien fonctionner, tout taureau à besoin de fidélité et d’amour. Prudents de nature, les taureaux sont endurants, voire obstinés. Ils changent rarement d’idée. Gouvernés par leurs seuls désirs, les taureaux peuvent devenir égoïstes, sans égard pour autrui. Manquants de souplesse et d’adaptabilité, ils peuvent se faire des ennemis irréductibles qui les poursuivront et à qui ils ne pardonneront jamais. L’orgueil et la suffisance figurent parmi leurs défauts. La fixité, chez eux, engendre la possessivité et la jalousie. D’habitude, ils sont fidèles jusqu’à la mort mais lorsqu’ils sont déçus en amour, ils deviennent les plus infidèles, des manipulatrices coriaces.

III) DEFAUTS DES GEMEAUX
Derrière tous les actes et toutes les décisions du Gémeaux, se cache une ténébreuse motivation. Ses sourires cachant les secrets de son âme. Il rit souvent pour masquer ses larmes. Son insouciance trompeuse réserve parfois de vilaines surprises. Les troubles affectant les bronches, les poumons et les voies respiratoires sont fréquents. Son système nerveux est fragile et il doit se méfier de la gourmandise et de l’embonpoint. Le sucre est son ennemi. Le natif doit surveiller sa glycémie dès le plus jeune âge. Les bras, les épaules, les mains et les jambes, tout ce qui bouge chez lui risque de se fracturer. Les gémeaux ont intérêt à se protéger lorsqu’ils pratiquent des sports. L’air qu’il respire doit être filtré et pur, Sinon le Gémeaux sera chétif et malade. Le gémeaux doit contrôler ses appétits sexuels et les excès. Rien de mieux pour désamorcer la colère d’un Gémeaux que de le faire rire. Ses défauts sont l’inconsistance et la superficialité. Aimant se déguiser et se travestir, il s’amuse à affoler ses parents et amis. C’est un signe double avec une tendance au dualisme et à l’indécision. Il peut plaider le faux pour savoir le vrai. Il prend toujours un chemin détourné pour arriver à son but. Changeant souvent d’idées, il peut être assez manipulateur et il ne s’attache à personne de manière constante. Ses principaux défauts sont l’indécision, le dualisme, la dispersion des énergies, la nervosité, l’agitation, la ruse, la verbosité.

IV) DEFAUTS DES CANCERS
La sécurité n’est pas une affaire d’argent mais de mentalité. L’estomac du cancer est délicat. Il doit surveiller ses poumons fragiles. Il a un système lymphatique lent et paresseux un des plus grands secrets du Cancer : sa fragilité aux ambiances et à la température. La plaine lune les influence, surtout les femmes. Les règles sont pénibles, le caractère inégal. Les hommes Cancer à la nouvelle lune sont mécontents, difficiles et n’ont qu’une idée dans la tête : faire l’amour. Pour calmer un cancer, il faut lui permettre de faire l’amour. Introverti, il ne va pas aisément vers les autres. Il a une prédisposition naturelle pour le laisser-aller, la fatalité. La femme cancer qui accepte de jouer le rôle de victime ajoute à son malheur. C’est le seul signe qui la triple qualité d’être à la fois féminin, cardinal et d’eau et donc capable d’efforts considérables et d’une patience angélique mais pouvant se refugier dans le négativisme presque total pour se refaire des énergies. Les autres croient le cancer doux et passif. Quelle erreur ! En réalité, c’est un torrent d’eau bouillante. Bien malheureux qui se met sur le chemin du Cancer et voudrait l’empêcher d’atteindre son but. Leurs défauts sont : une émotivité extrême, de l’hypersensibilité pouvant dégénérer en sensiblerie, un tempérament changeant avec des sautes d’humeur souvent redoutables, tendance à la rancune, rages impuissantes, violence intériorisée ou extériorisée. Le cancer ne pardonne ni n’oublie jamais l’offense reçue en raison de sa grande mémoire mais aussi à cause d’un orgueil presque démesuré qu’il cache bien. Sa volonté s’exerce subtilement, imperceptiblement. Quand les gens s’en prennent au cancer, bien nombreux parmi eux sont surpris par la force et le courage avec lesquels il affronte l’adversité et la résistance à la pression ; c’est un oiseau de nuit. Il ne faut jamais sous-estimer un cancer.
Le cancer doit éviter la couleur noire. Il doit la porter à l’occasion. Cette couleur le pousse à la mélancolie, le rend triste et pessimiste.

V) DEFAUTS DES LIONS
Le lion n’oublie jamais l’offense reçue. Avis à ceux qui seraient tentés de le prendre à la légère et de l’humilier. Le lion peut être sans pitié, implacable, dangereux. Le lion doit prendre des précautions et surveiller les troubles ou les lésions affectant le cœur, la région des muscles dorsaux et la moelle épinière. Il est prédisposé aux troubles de la circulation sanguine et du rythme cardiaque, aux troubles du foie, à l’anémie cérébrale, l’hémiplégie, la dépression nerveuse ou l’hyperactivité nerveuse. Les yeux et le dos sont les autres points sensibles du lion. Le lion tend à s’échauffer le sang et à avoir des montées ou des baisses brutales de pression artérielle. De lui reprocher son égo-centrisme et son exubérance serait puéril et ne servirait qu’à allumer en lui des émotions. L’homme du lion aime dominer. Il régit sa famille, son foyer à la manière d’un monarque. Ses enfants dépendent de lui jusqu’à un âge avancé. Nul mieux que lui sait manipuler les êtres, travestir les événements. S’approprier ce qui ne lui appartient pas. Signe de feu, le lion à un tempérament un peu démesuré, extrémiste et parfois mégalomane. Autoritaire mais juste. Personne ne peut lui déplaire sans subir de châtiment. Le lion est un hyperémotif ardent et passionnel ; la vie du lion ne se passe pas sans quelque drame affectif ou accident dont il est plus ou moins responsable.

VI) DEFAUTS DES VIERGES
Le natif de la vierge est un amant de la nouveauté. Les troubles et les déséquilibres sont d’origine neurovégétative. Hypersensibilité et douleurs osseuses, fragilité des jambes et des pieds. Les intestins, le bas-ventre et le système nerveux sont les points faibles de la vierge. La vierge doit se méfier des troubles mentaux, de l’hyperactivité dans les études (écoles, universités, bureaux, etc), du surmenage pendant les études, des maladies nerveuses et des accidents. Les névroses et les psychoses maniaco-dépressives sont assez fréquentes chez les vierges. Très distrait, la vierge fixe rarement son attention sur un sujet plus de quatre minutes. Le natif de la vierge est un intellectuel du ventre. Si vous avez une faveur à lui demander, faites-le après un bon repas. Bien que la vierge parle beaucoup, elle livre peu d’informations sur sa vie intime et personnelle, préférant laisser croire ce que l’on voudra. Matérialiste-né, ce qui n’est pas palpable ne l’intéresse pas d’où son rejet des sciences dites occultes. Il arrive au natif du signe, d’être arriviste et égoïste ; sa plus grande erreur étant de croire qu’il est le seul à être intelligent. Jamais content de lui-même ni des autres, c’est fatalement un eternel insatisfait. Le pire danger pour le natif de ce signe consiste à l’autocritique jusqu’à détruire toute envie d’agir. Le meilleur conseil à donner à la vierge est le suivant : « Connais-toi toi-même ». La vie sentimentale et affective de la vierge est aléatoire et incertaine ; l’on réussit à leur faire sortir leurs émotions par le ventre et la sexualité ! Cesser de contredire et de critiquer serait un avantage. Les natifs de la vierge ont du cœur, mais leurs sentiments s’expriment gauchement. Leur attitude vis-à-vis de l’amour est difficile à comprendre. Chez eux, la raison domine le sentiment.

VII) DEFAUTS DES BALANCES
La balance parle souvent sans réfléchir et fait de l’humour aux dépens des autres, blessant sans le vouloir les gens sensibles et susceptibles qui ont la mémoire longue et qui deviennent des ennemis. Leur intelligence critique leur attire plus d’ennuis que de profits. Les natifs doivent surveiller les affections des reins, de l’appareil urinaire et de la vessie. Le cœur et le système veineux, les artères et les glandes surrénales sont également fragiles. La balance a souvent des troubles de la thyroïde, de la glycémie, des maladies de la peau, des problèmes d’assimilation et de métabolisme liés à la digestion. La Balance ne possède pas une très forte vitalité. Le natif cache son manque de résistance physique, parce qu’il est fier et orgueilleux. Aussi, apprendre à dire NON pour préserver son énergie physique, mentale et psychique est essentiel à leur bonne santé. Les grandes fatigues sont pernicieuses, mais la vie trop sédentaire et le manque d’exercice sont également néfastes pour leur santé. Ils ont facilement des courbatures, surtout dans le dos et des lumbagos. Bien de gens en veulent à leur trop grande sincérité. Et il vaut mieux par eux d’éviter d’attirer la convoitise et l’agressivité d’autrui afin de ne pas aggraver leur situation et se mettre en danger par insouciance ou par défiance.

VIII) DEFAUTS DES SCORPIONS
Les scorpions possèdent dès leur naissance et invariablement des dons dits « occultes ». Ils possèdent un côté lumineux et un côté satanique dont ils doivent se méfier. Le scorpion dévisage et plante ses yeux dans les nôtres. Ils sont prédisposés aux maladies héréditaires, les infections touchant les reins et la vessie, les maladies d’origine sexuelle, les affections touchant le cou, la gorge, les seins et le nez. Leurs points sensibles sont l’hyper ou l’hypotension, fièvre et maux de tête, congestion cérébrale. Ce sont des êtres de passion. Ils aiment ou détestent avec autant d’ardeur. Et il vaut mieux être l’ami du scorpion que son ennemi. On note chez le scorpion, un mépris de l’opinion générale, une intelligence critique, batailleuse et terriblement sarcastique. Leur humour noir fait frémir bien des cœurs sensibles. Il ne se laisse pas apprivoiser aisément. L’attachement de ce signe est non partagé et c’est dramatique.
Le scorpion ne conçoit pas perdre un jour ce qu’il a possédé et aimé. Il montre un certain entêtement à conserver ses acquis
Les traits négatifs de ce signe sont : envie, jalousie arrogance, conservation, extrémisme, tyrannie, haine, brutalité et agressivité extrême, manque de contrôle sexuel, violence à autrui.

IX) DEFAUTS DES SAGITTAIRES
Les natifs du sagittaire sont prédisposés aux affections des voies respiratoires, des poumons et du système nerveux, aux maladies du foie et des fonctions digestives. Mi-ange, mi-démon, le sagittaire est capable du meilleur comme du pire. Quand le sagittaire se fâche, il fait des frasques. Ses principaux défauts sont l’ostentation, l’orgueil, l’arrogance, l’hypocrisie, l’exagération, l’amour excessif du jeu et du risque. Mieux vaut ne pas se lier à lui par contrat, son impulsivité et ses humeurs changeantes vous le feront regretter.

X) DEFAUTS DES CAPRICORNES
A chacun son destin. Aussi, il ne nous appartient pas de juger, mais de constater et de tenter de comprendre. Le capricorne est un signe difficile d’approche et il est souvent honni et sous-estimé, faute de tolérance et de compréhension. Le capricorne est un ambitieux. Le capricorne a ceci de particulier qu’il fait semblant d’être humble.
Les genoux et les os sont fragiles chez eux. Ils sont sujets à des troubles du système nerveux. Ils ont une attitude froide et renfermée. Il leur est difficilement capable de communiquer leurs états d’âme, leurs humeurs qui sont sombres et mélancoliques. Ce sont des calculateurs froids et décidés. Pour les coups et les blessures d’amour propres, reçus, le capricorne est sans pardon. Prompts à aimer et à détester, ils se font rapidement des amies comme des ennemis et ils connaissent de brusques ruptures. Les principaux défauts sont le manque de patience, une trop grande hâte, une tendance aux changements soudains et irrationnels et souvent aussi un désir trop grand d’attirer sur eux, l’attention publique. L’orgueil est un piège qui se referme sur eux implacablement, découragement, pessimisme, froideur, rancune, méfiance, doute, égoïsme, manque de confiance envers autrui, besoin de réussite trop important, principes rigoristes, tendance à l’anxiété, cruauté, préméditation d’actes mauvais, vengeance et instinct criminel. Le capricorne est un volcan, une bombe sexuelle. Plus rationnel qu’affectif, il considère le travail plus important que les sentiments.
Méfiants, ils craignent d’aimer et d’être aimé. Ils doivent apprivoiser leur peur maladive de l’implication durable. Malheur à qui est victime de leur critique. Ils sont d’une drôlerie incomparable quand ils démolissent les gens et en revanche n’essayez pas de les ridiculiser : vous serez sur leur liste noire à jamais- les relations affectives du capricorne sont basées presque exclusivement sur l’entente sexuelle – trois sujets intéressent le capricorne ; ils se nomment : argent, sexe et pouvoir. Le capricorne atteint ses buts grâce au sexe ou à une relation sexuelle. Mais, par un désir excessif de domination, le capricorne peut devenir un véritable tyran.

XI) DEFAUTS DES VERSEAUX
A cause de leur « différence », les natifs du verseau peuvent être difficiles à vivre. Les jambes et les chevilles sont leurs points sensibles. Ils sont prédisposés aux troubles et aux lésions des reins et de l’estomac. Les maladies des voies respiratoires et des poumons sont fréquentes. Il leur est préférable qu’ils ne fréquentent pas les lieux enfumés et de fumer. Il n’est pas facile de s’entendre avec lui ! Malheur à qui croit pouvoir attacher le verseau sans en payer le prix. Son besoin de se libérer et de se détacher du groupe le pousse à être plus ou moins révolutionnaire. Il doit mettre son égo de côté pour aller vers les autres. Il ne juge pas et n’aime pas être jugé, entouré ni questionné. Aimant commander, il n’apprécie pas qu’on lui résiste. Son esprit de contradiction le fait partir en guerre à la moindre rebuffade. Il a des réactions vives et un tempérament chaud. Ses principaux défauts sont le dédain des conventions, l’indépendance outrée, rebelle à toute autorité, l’originalité menant à l’excentricité, manière brusque d’agir, franchise brutale. Dans les cas extrêmes, la perversion, la malfaisance, le monstre, le tortionnaire et le criminel. Leur nature intransigeante et exclusive leur entraîne des inimitiés féroces. Projetés dans des luttes et des oppositions constantes, les verseaux semblent se complaire dans le tumulte et sont indifférents aux remous qu’ils provoquent. Les gens volontaires et têtus sont leurs ennemis et on les compte dans les natifs des signes des lions, des taureaux et des scorpions. On leur reproche leur fraicheur car le sentimentalisme n’est pas leur fort. Leur vie est faite d’imprévus et de ruptures brusques avec des épisodes sentimentaux parfois violents, souvent éphémères. Ils n’obéissent à aucune règle et ne respectent que les leurs.

XII) DEFAUTS DES POISSONS
Les poissons symbolisent les pieds, les chevilles et le système nerveux. Le poisson est distrait. On peut se moquer de sa naïveté, mais il serait dangereux de sous-estimer son intelligence. Le natif doit se méfier de lui-même, car il est souvent son pire ennemi. Ne défendez rien à un petit ou à un grand poisson : il fera presque fatalement le contraire. Le poisson est un hyperémotif qui se décourage devant la tâche à accomplir.
Mathieu 7-7
La connaissance de soi est un devoir pour toute personne voulant se libérer des labyrinthes de la souffrance, des insatisfactions, des déceptions et je ne sais quoi encore de douloureux. Chaque signe astrologique vibre de sa pulsation propre, exprimant ses ardeurs, ses silences, ses périls ou ses bienfaits. Et à chaque natif du signe qu’il porte de se poser des questions essentielles de la connaissance de ce signe à savoir : 1- De quoi se nourrit l’âme du bélier : 2- Quelles forces vives animent le taureau, quels tourments les freinent ?
3- De quoi se grise le Gémeaux ? 4- Le Cancer ira-t-il au bout de sa quête ? 5- A quels combats se livrent le Lion ? 6- Les amours de la vierge sont-elles exaltées ou sereines ? 7- De quoi se trouble la balance ? 8- Quels nombres influencent la destinée du Scorpion ? 9- De quoi s’enivre le sagittaire ? 10- de quels courages s’habille le capricorne ? Quels doutes l’assaillent ? 11- De quelle manière le verseau mesure – t – il ses audaces ? Quelle couleur sera bénéfique au Poisson ? Quels excès seront les siens ?
Et tout n’est pas envoûtement ni actions des sorciers ou sorcières. Les défauts lorsqu’ils ne sont pas corrigés ou atténués nous auto-envoûtent et bloquent nos chances en salissant notre aura et diminuant notre potentiel énergétique de réalisation dans notre destinée. Ainsi, chercher à connaître l’Avenir, est une bonne chose, mais travailler à se connaître est mieux. La connaissance de soi lorsqu’elle atteint un niveau donné nous ouvre les yeux intérieurs de l’oracle des Dieux.

VOIS – COMPRENDS – AGIS
AMOUSSA A. RAHIMI
Métaphysicien
Contacts : 99-16-13-33  / 97-08-10-75

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



One thought on “Problèmes liés à l’existence humaine: Amoussa Rahimi éclaire sur les manifestations des 12 signes astrologiques

  1. adjaad

    Salam Mercie grand maître de nous ouvrire les yeux je prend grand plaisir à vous lire j’ai des frissons a vous lire grace a vous l’éducation du monde changerait de visage et le grand maître suprême de son trône ne peut être fière de voush j’aime mon je l’adore et c’est lui qui a poser mon regard sur vos écrits car il sait que je suis en quettte d’informations spirituelle pour me connaitre et le comprendre lui qu’il vous benisse ainsi que votre famille merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *