.
.

Le triomphe de la vérité

.

Obsèques de Raymonde Marie Boyer Satchivi: Plusieurs personnalités honorent la mémoire de la mère de Jean-Baptiste Satchivi


Décédée le 19 avril à l’âge de 84 ans, Raymonde Marie Boyer Satchivi, mère de Jean Baptiste Satchivi, président de la Chambre de Commerce et d’industrie du Bénin (CCIB) a été inhumée le samedi 24 mai à l’ancien cimetière d’Akpakpa. Une messe corps présent s’est tenue à l’église Saint Michel de Cotonou qui a connu un rassemblement d’éminentes personnalités.
Il sonnait 10h30 ce samedi 24 mai quand le véhicule transportant la dépouille s’est immobilisé devant l’entrée principale de l’église Saint Michel. A l’affût, une foule impressionnante composée de membres des familles Satchivi, Boyer, de parentés et autres sympathisants, répondant « amen », à chaque bénédiction du prêtre célébrant. A l’intérieur de l’église, la surprise était grande. Au nombre des participants présents à l’eucharistie, figuraient le ministre d’Etat François Abiola, celui du Plan, Marcel de Souza, celui de l’intérieur, François Houessou, l’ancien ministre Marie Elise Gbèdo, l’ambassadeur du Bénin au Japon, Rufin Zomahoun, le premier adjoint au maire de Cotonou, Lehady Soglo et d’autres personnalités venus témoigner leur marque de sympathie et d’affection à la famille éplorée. Un geste que ne manquera pas d’évoquer le père célébrant au cours de son homélie pour avoir connu la défunte à travers ses œuvres de bienfaisance. Pour lui, une maman ne peut mourir puisqu’elle est la vie. « Tout ce que nous avons accompli dans notre vie a un sens pour Dieu et une mère ne peut s’en aller sans désirer la paix pour tous », a-t-il enseigné. Au terme de cette eucharistie qui s’est déroulée dans une ambiance d’émotion, Jean Baptiste Satchivi s’est entretenu sur les valeurs de solidarité et d’union qui incarnaient sa maman. « Elle a bâti et modéré les hommes que nous sommes devenus. Elle a bâti une grande famille. Tout est grâce, vraiment grâce et toujours grâce », a-t-il indiqué avec émotion. Le président de la CCIB a aussi témoigné des marques de gratitude de la défunte, de sa persévérance, de son acharnement au travail et aussi de sa fermeté dans la foi. Mère de 08 enfants, Raymonde Marie Boyer Satchivi a dû continuer seule la lutte en élevant seule ses enfants depuis le départ vers le Père céleste de son cher époux. Une tâche qui s’est révélée positive grâce à l’éducation inculquée, au rang social de ses enfants et à l’image des personnalités venues lui rendre un dernier hommage.

Rastel DAN (Stag.)

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *