.
.

Le triomphe de la vérité

.

Election des représentants de la presse à la Haac: Souleymane ASHANTI investi, candidat de l’audiovisuel


Candidat de l’audiovisuel, Souleymane Ashanti en service à l’Office de radios et télévision du Bénin (Ortb) a officiellement été investi. C’était le vendredi 02 mai dernier au Conseil national des chargeurs du Bénin (Cncb). Le soutien était de taille et inédit. L’heure n’était non plus aux longs discours. Les témoignages ont meublé cette cérémonie riche en couleurs et forte en émotions. Les aînés sont venus de la presse écrite comme de l’audiovisuel soutenus le candidat. Au nombre de ceux-ci, on pouvait citer, Clément Abul, Alex Chodaton, Pélagie Soloté, Donald Avadji, Gérard Agognon,  Maurille Carlos, Evelyne Quenum, Pascal Hounkpatin et bien d’autres. Le soutien du Directeur de Radio Tokpa n’a pas été marchandé à cet effet. Guy KPAKPO a  justifié le choix qu’il a porté sur le candidat par la tempérance et la sagesse qui le caractérisent et qui selon lui, peuvent plus permettre de siéger au sein de l’organe de régulation des médias. Pascal Hounkpatin a, au nom de l’Union des Journalistes Sportifs du Bénin, exprimé toutes sa fierté d’accompagner le candidat dont les qualités professionnelles et humaines sont reconnues. Nul n’est parfait, fera t-il remarquer, tout en indiquant qu’il est porté par la presse sportive dans son ensemble. Jémima Catraye a souligné la pluridisciplinarité de son profil, ce qui constitue un véritable atout pour jouer convenablement, une fois élu, son rôle de Conseiller à la HAAC. “C’est en lui qu’il faut croire, c’est lui qui doit nous représenter. Il est digne de nous représenter, ses ambitions, son Programme d’actions dénotent de tout le poids du candidat”, a-t-elle fait savoir. Tout comme Jémima Catraye et les autres femmes de l’Ortb, Evelyne Quenum a souhaité « Victoire au candidat ». Pour la rédactrice en chef de l’Ortb, Pélagie Soloté, entre le candidat et elle, c’est comme un mariage. «  J’ai dit oui à Souleymane Ashanti comme à un mariage. Il n’est pas hypocrite » a-t-elle confié. Prenant à son tour la parole, le candidat a évoqué les chantiers où il pense travailler. Il s’agit notamment de la décentralisation des ressources allouées à la formation des professionnels des médias, la prise en compte des animateurs en langues locales, les défis du numérique etc. La déontologie, la gestion équitable de l’information et le bien-être financier des médias font également partie de ses priorités.

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page