.
.

Le triomphe de la vérité

.

Choix des candidats aux prochaines élections communales et législatives: La constitution d’une liste unique divise déjà les FCBE


A une récente rencontre avec l’ensemble de la majorité présidentielle, le chef de l’Etat, Boni Yayi aurait été clair et ferme : « il n’y aura qu’une et une seule liste de la mouvance aux prochaines élections locales et législatives ». Une liste qui portera le nom FCBE (Forces cauris pour un Bénin émergent). Le ministre Valentin Djènontin l’a répété samedi dernier à l’installation des coordinations FCBE de Zè. La perspective de listes multiples annoncée entre temps au niveau de la mouvance semble donc définitivement écartée. Reste que la seule liste prévue suscite déjà des débats houleux quant à sa constitution. A une grande réunion organisée par les FCBE, mercredi dernier à Cotonou, les échanges ont été parfois violents sur la question. A l’issue des six heures d’horloge qui y ont été consacrées, tout laisse croire déjà que le consensus envisagé autour de cette option semble voué à l’échec. Plusieurs intervenants ont juré combattre de « toutes leurs forces» certains positionnements, notamment les têtes de liste. Le débat a été surtout vif entre les jeunes leaders et les plus âgés de la famille. Les premiers ont vertement dénoncé ce qu’ils qualifient «d’embrigadement des avantages » offerts aux FCBE depuis des années. Certains n’ont   pas hésité à toiser des cadres, ministres et députés présents qui, selon eux, «se sont accaparés de toutes les opportunités au détriment de la jeunesse FCBE ». Bref, l’ambiance dans la salle était si tendue que bon nombre de participants sont repartis avant la fin de la réunion. Si certains ont prétexté d’un programme chargé dans la soirée, d’autres cachaient difficilement leur indignation face à la tournure qu’ont pris les débats.

Selon les informations, cette rencontre avait été demandée par le chef de l’Etat pour permettre à tous les leaders FCBE de s’imprégner d’un document de propositions récemment élaboré dans le cadre des stratégies à mettre en place par l’alliance pour mieux affronter les prochaines élections. En plus de l’option d’une liste unique, ils devraient également prendre des résolutions pour ramener la paix entre des clans FCBE actuellement divisés. Conduite de bout en bout par le coordonnateur national de l’alliance, Eugène Azatassou, la rencontre s’est achevée presqu’en queue de poisson, et devrait être convoquée de nouveau, d’après un participant. Y ont pris part, plusieurs ténors des FCBE dont les députés Grégoire Laourou, Justin Sagui, des directeurs généraux de sociétés comme Soumanou Toléba, d’anciens ministres tels que Etienne Cossi, Bernard Davo, le conseiller du chef de l’Etat, Alexandre Hountondji et consorts.

Christian TCHANOU

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page