.
.

Le triomphe de la vérité

.

Football à la base: Les centres de formation ont encore du pain sur la planche


Des transversales ratées, des passes imprécises et souvent données à l’adversaire, manque de lucidité devant les buts, rareté criarde des gestes techniques. Bref, les jeunes joueurs des deux centres de formations qui étaient en finale de la 4ème édition du tournoi qu’a organisé l’Ong jeunesse Afrique Avenir n’ont pas séduit. De nombreux déchets ont été relevés tant dans l’organisation du jeu que dans l’application des gestes. Puisqu’en dehors de l’engagement physique dont ils ont fait montre durant tout le match, parce que désireux certainement de remporter le trophée, ces jeunes ont étalé des lacunes sur les autres aspects dont tiennent compte les recruteurs pour apprécier la capacité de celui qui veut être footballeur.On s’interroge alors sur la qualité des enseignements qui se donnent aux enfants dans ces centres et le niveau de ceux qui les donnent. Sinon, comment comprendre que dans une rencontre qui oppose deux équipes issues des centres de formation, qu’on n’ait enregistré aucune action d’éclat, aucune emprise d’une des deux équipes sur le jeu, aucune construction, aucune conservation de la balle ? Or, ce sont des aspects qui font le charme du football des jeunes. Un centre de formation est le lieu, par excellence, où on montre aux enfants, futures stars, ce que doit être un match de football et comment le pratiquer pour se faire plaisir avant de le faire au public. Alors, il faut que le travail soit revu afin que les efforts déployés et les sacrifices consentis, chaque année par les promoteurs de ces centres, puissent contribuer au réel développement du football comme ils le souhaitent. Aussi, faudrait-il que les promoteurs qu’on félicite ici pour les millions qu’ils investissent  pour le fonctionnement des centres avec ou sans soutien, veillent à ce que des valeurs du football soient inculquées dans les règles de l’art. Car, il est important de souligner que c’est ce qu’on apprend à l’enfant qu’il retient et extériorise quand il grandit. « Qui apprend aux enfants à dégager le ballon à l’ancienne aura des dégagements à l’emporte-pièce lors des matches ».

Anselme HOUENOUKPO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *