.
.

Le triomphe de la vérité

.

Baï Guangming, Directeur du Centre culturel chinois du Bénin: « Avec le festival du Nouvel An chinois, vous vivrez au Bénin comme si vous étiez en Chine »


Baï GuangmingBaï Guanming est le Directeur du Centre culturel chinois au Bénin. Organisateur en chef du Festival du Nouvel An Chinois, il revient dans cette interview sur les réelles motivations de l’initiation de ce festival au Bénin et dans plusieurs autres pays à travers le monde. Il n’a surtout pas manqué de faire un bilan sommaire des quatre précédentes éditions de ce festival pour lequel il annonce, d’ores et déjà, de nouvelles réformes pour son rayonnement.

L’Evénement Précis : S’il vous était donné de faire un bref aperçu sur le Centre culturel chinois que vous dirigez, que diriez-vous ?

Baï Guangming : Je dirai que le Centre culturel chinois a été créé au Bénin, il y a déjà 20 ans. C’est une plateforme pour, non seulement, faire la promotion de la culture chinoise au peuple béninois, mais également, pour promouvoir la culture béninoise en Chine. C’est dans ce cadre-là qu’il a initié des formations et des cours de langue chinoise. Il y en est ainsi, également, pour les cours d’arts martiaux, de la Mosaïque, du Piano et des formations sur la peinture chinoise. Entre temps, nous y organisions de grands spectacles d’exposition artistique. Mais, maintenant, nous voulons faire mieux que par le passé.

Monsieur le Directeur, malgré ces multiples activités que vous organisez au sein du Centre pour faire la promotion de la culture chinoise, vous avez encore jugé utile d’initier le Festival du Nouvel An chinois. Expliquez-nous l’intérêt d’un tel festival.
Avant de revenir à votre question, je dirai que, déjà, dès la première édition qui s’est tenue en 2010, le festival que nous baptisons « Happy Chinese New Year » (HCNY) en anglais, et « le Festival du Nouvel An Chinois » en français, a connu un grand succès. On a donc noté un grand engouement du public béninois autour de l’événement. Par rapport à votre question qui est de savoir pourquoi avoir initié ce festival au Bénin, je dirai que notre souci est d’organiser des spectacles beaucoup plus grandioses, par rapport, à ce que nous faisions déjà. Avec ce festival, nous organisons environ une bonne dizaine d’activités qui permettent au public béninois de mieux découvrir les merveilles de la culture chinoise. Je dois préciser que la Fête du Nouvel An chinois est la plus grande fête traditionnelle qui mobilise tous les Chinois du monde entier. Elle permet donc, à ceux qui sont à l’extérieur de la Chine, de se retourner dans leur pays pour les grandes retrouvailles avec leurs familles et leurs amis. Et c’est, compte tenu du symbole mobilisateur que cette fête représente que nous avons jugé bon de la célébrer au Bénin pour que les populations puissent découvrir davantage notre culture et nos manières de faire.

Quel bilan présentez-vous, aujourd’hui, des 4 ans du festival du Nouvel An Chinois que vous avez déjà organisés ?
Après les quatre années consécutives pendant lesquelles nous avons tenu ce festival, je pus dire, avec les diverses manifestations organisées quenous avons remarqué que cela a eu un impact positif sur le peuple béninois. Nous le disons, au regard du grand engouement que les différentes manifestations ont suscité au sein des populations. A la fin de l’année, il y a, d’ailleurs, pas mal d’amis Béninois qui ne cessent de nous poser la question de savoir la date à laquelle nous devrions encore organiser le festival. A travers ce festival, vous n’avez même plus besoin d’aller en Chine pour mieux connaître notre tradition. Grâce au festival, toutes les pratiques de la tradition chinoise sont montrées au public béninois. Autrement dit, avec le Festival du Nouvel An chinois, vous allez vivre au Bénin comme si vous étiez en Chine.

Parlez-nous un peu de la genèse de la célébration de la fête du Nouvel An Chinois au Bénin
Ça, c’est une grande question. Ce que je peux dire, c’est qu’en 2010, la décision avait été prise de célébrer cette fête dans 45 pays dont le Bénin. Le Bénin a été pris en compte parce que, depuis des décennies, nous y sommes installés avec le Centre culturel chinois. A cette époque, d’ailleurs, il y avait, seulement, deux pays qui abritaient le Centre culturel chinois. Il y a le Bénin et l’Ille Maurice. C’est dire que les relations entre le Bénin et la Chine qui sont des relations amicales, fraternelles datent de très longtemps. Dans ce sens, d’ailleurs, comme vous le savez, la Chine a réalisé plusieurs choses au Bénin. Maintenant, comme moi je suis dans le domaine de la culture, j’aimerais bien que notre coopération culturelle avec le Bénin soit davantage renforcée. Et c’est ce qui est en train d’être fait avec le Festival du Nouvel An Chinois qui s’y organise, chaque année, depuis 2010.Je me propose de faire encore des démarches envers l’Etat central chinois qui a le pouvoir de décision afin que les échanges entre nos deux peuples soient davantage renforcés sur le plan culturel.

Les Béninois voudraient, bien mieux, connaître les 12 animaux auxquels correspond chaque année dans la tradition chinoise.
Comme vous l’avez mentionné, il y a 12 signes dans la tradition chinoise. A chaque signe correspond une année. Le premier signe, c’est la souris, le 2ème,c’est le buffle, le 3ème, c’est le Tigre, le 4ème, c’est le lapin, le 5ème est le dragon, le 6ème est le serpent, le 7èmesigne est le cheval, le 8ème signe est la chèvre, le 9ème est le singe, le 10ème est le coq, le 11ème est le chien et enfin le 12ème est le porc. Chaque signe a ses caractéristiques. Une à une, je ne peux vous les citer ici. Mais, retenez que le signe de cette année qui est le Cheval est le symbole de la vitalité, du courage, de la persévérance et de la fidélité. Le Cheval est d’ailleurs un animal laborieux, symbole de la victoire. Et c’est ce que nous pensons que le peuple béninois. Je voudrais ajouter aussi malgré toutes ces activités que nous organisons déjà, nous sommes en train d’envisager d’autres réformes pour mieux améliorer le festival. Pour ça, nous sommes à l’étape des réflexions qui sont déjà très avancées.

Propos recueillis par Donatien GBAGUIDI

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *