.
.

Le triomphe de la vérité

.

Déclaration de Barthélémy Kassa sur l’approvisionnement en eau et en énergie électrique: « J’invite les populations à la patience afin de jouir dans un futur proche des efforts du gouvernement »


Barthélémy Kassa (1)« L’eau et l’énergie, les grands chantiers au Bénin », c’est le thème autour duquel le ministre en charge de l’énergie, de l’eau et des recherches pétrolières et minières, Barthélémy Kassa a échangé hier mardi sur le plateau de la télévision nationale. Parti dans un premier temps pour expliquer la vision  du président Boni Yayi dans la mise en service de la cimenterie de Massè, le ministre Kassa est revenu longuement  sur les forages en cours pour l’identification du pétrole, les différents projets de barrage électrique ainsi que les problèmes liés à l’accès à l’eau potable par les populations béninoises.

« Sentir un soulagement au sein de la population et constater la disponibilité du ciment sur toute l’étendue du territoire national ». C’est la vision principale du chef de l’Etat dans la mise en service de la cimenterie de Massè qui, selon le  ministre Barthélémy Kassa, respecte entièrement les impacts environnementaux. En effet, invité pour parler des grands chantiers en matière d’énergie et d’eau, le ministre n’a pas manqué, dans un premier temps, de faire part de la politique du gouvernement dans la prospection et l’exploitation des ressources minières au Bénin. Tout en reconnaissant qu’il est important de sécuriser ces ressources après leur identification, il invite les investisseurs à collaborer avec le gouvernement pour l’exploitation des richesses du sous-sol. Barthélémy Kassa a ensuite abordé le volet énergétique surtout avec les délestages qui ne sont pas aujourd’hui du goût des populations. A l’entendre, il importe de comprendre que « notre production en énergie électrique ne comble que les 10% de nos besoins. Ainsi, les 90%  qui restent sont fournis par l’extérieur et il est évident que nous subissions, au même titre que ces pays fournisseurs, les délestages ». Il a expliqué les projets de signature d’accords en cours afin de procéder à la construction de nouveaux barrages dans les mois à venir. Le ministre estime que le gouvernement, dans sa politique, cherche également à protéger le consommateur contre le coût très élevé de certaines sources de production. En ce qui concerne la turbine à gaz de Maria-Gléta, il a expliqué que le concepteur n’avait pas associé les nationaux pour l’exploitation de ce site. Ce qui exige aujourd’hui la formation de ces derniers qui seront assistés pendant un temps par ce dernier afin que cette turbine soit utile à la population. Une chose est claire, selon le ministre, son fonctionnement 24h/24 va revenir très cher et par conséquent, c’est une source qui est réservée pour  servir la population aux heures de pointe, surtout pour le courant domestique. Il pense que les populations qui continuent d’utiliser le pétrole pour l’éclairage domestique  se sentiront, à défaut de l’avoir,  proche du courant électrique à l’horizon 2015.

L’accès à l’eau, une grande perspective en cours pour les Collines et le Septentrion

Revenu sur l’accès à l’eau potable, le ministre de l’Energie, de l’Eau, des recherches pétrolières et minières explique que le réseau en place pour l’eau à Cotonou et environs date de très longtemps. Alors le gouvernement a, depuis 2006, pris des mesures pour l’extension de ce réseau qui d’ici 2015, également va nous amener  à 117m3 de débit d’eau par jour au lieu de 74 pour les besoins normaux. Cela ne serait possible que par l’accompagnement des partenaires pour la construction de 135 km dans l’extension de ce réseau. Pour ce qui est des départements des Collines et du Septentrion, le ministre a expliqué que  23 milliards de francs Cfa sont octroyés par les grands partenaires afin de régler cette situation dans la zone des Collines et Parakou en particulier. Natitingou, par contre, est  incluse dans  un projet de la Boad pour la reconstruction de son barrage. Il pense également très prochainement à la construction d’un grand barrage pour desservir Ouèssè-Glazoué-Savè et autres. Barthélémy Kassa a, pour finir, sollicité la patience des populations afin de pouvoir jouir des fruits des efforts qui sont fournis aujourd’hui par le gouvernement du président Boni Yayi.

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *