.
.

Le triomphe de la vérité

.

Concours ‘’Notre diversité ma fierté’’ initié par la JCI Cotonou: L’Evénement Précis décroche le premier prix catégorie presse écrite


JCIC’est à la faveur de la 24ème convention locale de la JCI Cotonou qui a eu lieu samedi dernier à la salle de conférence de la Direction générale des impôts et des domaines (DGIC) que les résultats du concours de presse ‘’Notre diversité ma fierté’’ ont été proclamé. Philippe Ado, le directeur de publication du quotidien Nouvelle Expression, était le président de jury. Cette  convention a, par ailleurs, enregistré l’investiture d’un nouveau président à la tête de la jeune chambre. 

« Interdiction de mariage entre les ethnies Watchi et Fon, de nouvelles mentalités contre une pesanteur historique ». C’est l’article du journal l’Evénement Précis qui a gagné le premier prix du concours ‘’Notre diversité ma fierté’’ initié par la jeune chambre internationale de Cotonou. Sur la recevabilité et les critères d’appréciation des dossiers, le jury, par la voix de son président, a déclaré au sujet de cet article : « Thème très pertinent, genre rédactionnel compte rendu, expression bien au dessus de la moyenne ». Et c’est en reconnaissance du mérite d’une équipe et en l’occurrence d’un seul homme, que ces appréciations ont été dressées. Celui-là, c’est le journaliste culturel, chef desk culture/chef d’édition du journal, Donatien Gbaguidi, l’auteur de l’article. Dans la course au précieux sésame, huit (08) dossiers dans  la catégorie presse écrite, un (01) seul pour la radio,  et zéro pour la télévision, ont été enregistrés par le secrétariat de la JCI puis transmis avec Bordereau au jury composé de Philippe Ado, Jérôme Kassa et Maurice Tossou. Au nombre des postulants: Balogoun Ulvaus, Sossa Bismarck, Adénignin René, Zounmènou Marcel, Houénou Olivier, Topkonou Joël, Eklou Cocouvi, Donatien Gbaguidi le grand vainqueur de la catégorie presse écrite  et  Ligan Dossou Charles (Radio). Le verdict a été prononcé au cours  de la 24ème convention locale de la jeune chambre internationale de Cotonou (JCI/Cotonou). Ladite convention a servi en même temps d’occasion pour l’investiture d’un nouveau président à la tête de cette organisation. Il s’agit du géographe Baldomer MIGAN, successeur de Gildas Séhlin.

Teddy GANDIGBE

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *