.
.

Le triomphe de la vérité

.

Rencontre du ministre du commerce avec le président du CES sur les élections consulaires: Naomie Azaria appelle les protagonistes à taire les querelles


OLYMPUS DIGITAL CAMERALa ministre de l’industrie, du commerce, des petites et moyennes entreprises (Micpme), Naomie Azaria change de fusil d’épaule face à la crise qui secoue la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (CCIB) depuis environs deux ans. Elle pense qu’il faut appeler à l’apaisement des protagonistes pour aboutir aux élections consulaires. C’est ainsi qu’après sa rencontre avec la Commission électorale consulaire (CEC) de la CCIB conduite dans son cabinet par son président, le commissaire de police Césaire C. Ernest Goundété, il y a de cela quelques semaines, elle a échangé avec le médiateur délégué du chef de l’Etat pour la gestion de la crise, le président du Conseil économique et social (Ces), Nicolas Adagbè. Au cœur des échanges, le niveau de la médiation avec les protagonistes. A sa sortie de cette rencontre, la ministre a déclaré que les protagonistes devront comprendre et mesurer les conséquences qu’engendre cette crise pour le Bénin surtout au plan économique. Pour la ministre, la question qui se pose est de savoir si les investisseurs pourront faire confiance à notre pays dans cette situation. C’est pourquoi, elle a invité les acteurs impliqués à taire les querelles. Imprégnée de la gravité et de l’origine de la situation, elle pense qu’il ne sert à rien d’être égoïste. « Ce sont les intérêts égoïstes qui nous entrainent à avoir des comportements non patriotiques qui, aujourd’hui, bloquent les activités », a-t-elle fustigé.

Emmanuel GBETO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *