.
.

Le triomphe de la vérité

.

Visite au centre d’incubation Songhaï de Zonmon: Irénée Zodékon félicite Boni Yayi pour l’investissement au profit des jeunes et des femmes


Cadre émérite de la Caisse autonome d’amortissement (Caa) actuellement Inspecteur général au Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Irénée Hounmènou Zodékon  a visité le samedi 21 septembre dernier le Centre agropastoral Songhaï de Zonmon. L’objectif était de prendre connaissance de l’évolution des travaux, des difficultés et de doper le moral aux agents intervenant dans ce projet.

Quelques jours après l’inauguration par le chef de l’Etat, le président Boni Yayi du Centre d’incubation Songhaï de Zonmon dans la commune de Zagnanado, c’est au tour de l’Inspecteur général du Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Irénée Hounmènou Zodékon, cadre émérite de la Caisse autonome d’amortissement de prendre contact avec les acteurs de ce projet de développement rural. Après une  visite guidée par Alexandre Finangnon Agbandégba, chef site adjoint du centre, Irénée Zodékon,  sidéré par tout ce qu’il a vu a dit ses impressions : «  C’est un géant projet de développement rural que le président Boni Yayi a accordé à la commune de Zagnanado, en particulier, à la jeunesse béninoise et aux femmes. Nous n’avons qu’à lui dire merci et le féliciter pour tout ce qu’il a fait et continue de faire pour ce pays ». M. Zodékon a rappelé que l’engagement du président de la république à multiplier le projet Songhaï dans tout le Bénin est l’expression de son souhait de voir les jeunes, les Zémidjans et les femmes  retourner à la terre. Il a eu du plaisir, avec la délégation qui l’accompagnait, à découvrir l’unité de traitement du riz produit par le centre. Ensuite, les planches de culture d’oignon, l’unité d’élevage des poussins, les bassins de la pisciculture le champ de tomate et la pépinière du riz. Autant d’unités de production qui permettent au centre de tourner pendant que certaines infrastructures continuent de se mettre en place. Pour le chef site adjoint, « le centre d’incubation Songhaï de Zonmon est un projet du gouvernement qui s’étend sur une superficie de 94 hectares. 20 hectares seulement sont présentement exploités avec les différentes unités de productions dont 12 hectares pour le riz. « Nous avons quelques difficultés de financement mais depuis le passage du président, les choses sont rentrées dans l’ordre », a-t-il précisé.  Aussi, le chef site a-t-il affirmé que, dans peu de temps, le centre Songhaï de Zonmon peut répondre efficacement à ces trois premières prérogatives qui sont de faire travailler les jeunes agronomes en fin de formation afin de les autonomiser réellement avec des micro-entreprises, de former et exploiter d’autres jeunes et ensuite faire intégrer les groupements villageois qui vont intervenir dans des sections de production.

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *