.
.

Le triomphe de la vérité

.

Rejet de l’élection d’Erick-Hector Hounkpè: Jean-Michel Abimbola engage un bras de fer suicidaire pour le FITHEB 2014


Vues : 3

Le ministre de la culture, Jean-Michel Abimbola vendredi dernier dans la maison mortuaireLe mercredi 21 juin dernier, par correspondance N°403/MCAAT/DC/SGM/SP, le Ministre de la culture, Jean-Michel Abimbola désapprouve le processus ayant conduit à l’élection du nouveau Directeur du Festival international de théâtre du Bénin (FITHEB) en la personne d’Erick-Hector Hounkpè. Une décision juridiquement peu compréhensible qui suscite la protestation des membres du Conseil d’administration. Toute chose qui paraît bien suicidaire pour l’organisation du FITHEB 2014.
Le mardi 26 mars 2013, conformément à ses prérogatives stipulées par les dispositions de l’article 8, point 7 du Décret N°99-316 du 22 juin 1999, approbation des Statuts du Festival international de théâtre (FITHEB), le Conseil d’administration décide, en sa session, de lancer les appels à candidature pour le renouvellement du mandat du Directeur du FITHEB. Le 2 avril 2013, se soumettant aux injonctions des dispositions de l’article 38, alinéa 2 du Règlement intérieur qui lui impose un compte-rendu des décisions issues de chaque session à son autorité de tutelle que représente le ministre de la culture, le Conseil d’administration envoie au Ministre Jean-Michel Abimbola, le procès verbal de sa session du 26 mars. Conformément aux dispositions du même article en son alinéa 3, en tant qu’autorité de tutelle, le ministre « peut, dans la quinzaine qui suit la réception du procès verbal de délibération, demander un nouvel examen de la question débattue lorsqu’elle estime que les décisions prises ne sont pas conformes aux orientations nationales en matière culturelle ou à la politique de l’Etat dans le domaine de la coopération internationale ». Mais, en l’espèce, le ministre ne l’a pas fait. Un silence qui, juridiquement, vaut son approbation par rapport au processus lancé par le Conseil d’administration.

Le réveil tardif
Le ministre n’ayant pas émis d’avis défavorable au terme des deux semaines que lui accordent les dispositions suscitées du règlement intérieur, le Conseil d’administration a donc poursuivi le processus de réception des dossiers des candidats au poste de Directeur du FITHEB. Deux jours avant la clôture du dépôt des dossiers, il en a enregistré à son secrétariat, au total sept. Mais, contre toute attente, le 13 mai, c’est-à-dire, plus d’un mois après avoir reçu le procès verbal de la session du Conseil d’administration, donc quatre jours avant la date prévue pour le dépouillement des plis des dossiers de candidatures, le ministre sollicite et obtient une rencontre avec les membres de l’institution. A cette rencontre, il demande au Conseil d’administration de surseoir au dépouillement prévu pour le 17 mai. Une décision de suspension qui, visiblement, est dépourvue de base juridique étant donné que le délai de 15 jours que donnent les dispositions de l’article 38 alinéa 3 du Règlement intérieur s’est d’ores et déjà écoulé.

Les tiraillements qui mettent le FITHEB 2014 en difficulté
Suite à l’élection d’Erick-Hector Hounkpè comme Directeur du FITHEB le mercredi 24 juillet dernier, le Conseil d’administration, déférant aux obligations de compte rendu qui lui impose le règlement intérieur de l’institution à l’autorité de tutelle a, par bordereau d’envoi N°168/PCA-FITHEB/MCAAT du 7 août 2013, transmis au Ministre Jean-Michel Abimbola, le procès verbal de la session ayant conduit à l’élection du nouveau Directeur. Le 21 août 2013, respectant cette fois-ci le délai de 15 jours que lui accorde le Règlement pour donner son avis sur les procès verbaux que lui envoie le Conseil d’administration, le Ministre a désapprouvé le processus ayant conduit à cette élection. La première raison qu’évoque le ministre pour justifier son acte, c’est ce qu’il assimile à la défiance de l’autorité. Etant donné que le Conseil d’administration a poursuivi le processus malgré son opposition émise à travers le N° 368/MCAAT/DC/SGM/SP du 12 juillet. Une opposition qui intervient des mois après que le processus a été enclenché par son onction depuis le 26 mars dernier. L’autre raison de la désapprobation du Ministre, c’est que la « permission faite au sieur Pascal Wanou de concourir pour sa propre succession, malgré le rejet de son rapport d’activités est constitutive d’une grave légèreté de la part du Conseil d’administration qui a failli ainsi à sa mission de garant de la bonne gestion administrative et financière de l’institution et du respect des textes en vigueur ». Des accusations que le Conseil d’administration, par la voix de son président, Justin Ekpélikpézé, rejette en bloc estimant que le rejet du rapport d’activités ne saurait être une raison suffisante pour rejeter le dossier d’un candidat. Il argue ensuite que la majorité des membres du Conseil d’administration, lors de la session, ont rappelé que des cas similaires constituant une jurisprudence en la matière ont été traités. Au regard de ses observations, le 22 août dernier, le Conseil d’administration a répondu à la lettre de désapprobation du ministre tout en mentionnant clairement qu’il ne reviendra plus sur sa décision. « Nous lui avons fait comprendre que le Conseil d’administration a fini son travail et qu’il reste maintenant que le ministre prenne ses responsabilités », a expliqué Justin Ekpélikpézé. Un bras de fer qui paraît bien préjudiciable à l’organisation du FITHEB 2014. Etant donné que le nouveau Directeur devra, conformément aux dispositions de l’article 36 du règlement intérieur du FITHEB, proposer et faire nommer par arrêté ministériel six (6) mois avant le début du festival, les membres du Comité d’organisation. Tout calcul fait, nous sommes à environ sept (7) mois du début festival. Ce qui revient à dire que si l’on doit reprendre tout le processus comme l’exige le Ministre de la culture, il serait tout simplement impossible de tenir dans les délais imposés par le Règlement intérieur. Toute chose qui fait peser de graves conséquences sur l’organisation du FITHEB 2014.

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page