.
.

Le triomphe de la vérité

.

La tragédie sans fin du football béninois: Les arbitres de plus en plus agressés sur les stades


Dans les championnats nationaux, force est de constater que les arbitres n’ont pas du tout été ménagés ces derniers temps. Ils ont été critiqués et agressés physiquement. On se rappelle encore de cette course-poursuite orchestrée par l’entraineur d’une équipe de football de première division lors d’un match de 1ère division béninoise cette saison finissante, sous prétexte que l’arbitre aurait été à la base du mauvais résultat de son club. D’un autre côté, il y a les malheureux évènements du St Louis Stadium de Sèmè Kraké au cours desquels les arbitres d’un match ont été frappés à coups de gourdins au point où, l’un deux, blessé, a été secouru par l’ex-entraineur adjoint de l’équipe nationale, Nicolas Philibert. Cet après midi-là, responsables, joueurs, supporters, tous avaient pris part aux échauffourées qui ont été condamnées par le bureau exécutif de la Fbf, en son temps. Mais avant cette condamnation, une réunion d’urgence a été organisée au siège de la fédération pour opiner sur la situation. Une rencontre à laquelle avaient pris part Jérôme Champagne et Jean Marc Adjovi Boko. Les deux hommes ayant été sollicités pour diagnostiquer le mal dont souffre le football béninois. A l’issue de cette rencontre de vérité, il a été établi que les arbitres sont manipulés, volontairement ou involontairement. Selon les acteurs (reporters sportifs, responsables de clubs, arbitres et membres du bureau exécutif de la Fbf), ils sont corrompus et sont souvent en mission. Ils font un arbitrage partisan. Depuis des lustres, la partie septentrionale de notre pays est reconnue comme un grand camp de violence lors des matches de 1ère division. Les arbitres sifflent souvent la queue entre les jambes les matches des Buffles, des Panthères, des Lions… Même si le phénomène a cessé ces dernières années.

Anselme HOUENOUKPO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



One thought on “La tragédie sans fin du football béninois: Les arbitres de plus en plus agressés sur les stades

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *