.
.

Le triomphe de la vérité

.

A la suite du clergé: Le Patronat réagit bientôt sur la révision de la constitution


M AJAVON SebastienLe Patronat béninois se prépare à réagir à son tour sur le projet de révision de la constitution qui continue de défrayer la chronique. La nouvelle a été annoncée ce mercredi par le président de cette institution, Sébastien Ajavon, à l’occasion d’une rencontre qu’il a tenue avec des responsables de centrales syndicales. «Qu’est ce que la révision de la Constitution apportera à l’économie ? C’est de la diversion. On divertit, on laisse les problèmes sérieux et on parle de révision de la Constitution », a-t-il regretté à cette séance, ajoutant que le «Patronat ira plus loin que le clergé ». Allusion faite à la récente déclaration de l’institution religieuse qui a exprimé son désaccord sur le sujet. A la question des syndicalistes de savoir si la Patronat a reçu copie du projet de loi envoyé au parlement par le gouvernement, la réponse de Sébastien Ajavon a été directe : « Vous savez déjà la réponse. On n’a rien reçu. Dans ce pays tout est à l’envers. Ils savent bien que nous sommes de gens avertis et que s’ils nous le remettent, on va leur dire que ce n’est pas bon.» Et M. Ajavon de poursuivre : « Chacun devra répondre de ses actes. Il faut que cela soit clair. Si les députés y contribuent, ils répondront ». Pour le président du Patronat, « la question de la révision de la constitution tant agitée est une perte de temps, une diversion pure et simple ».
Entre autres sujets également abordés à cette séance, figure l’évolution des conclusions de la table ronde sur le dialogue secteur public secteur privé tenue en octobre 2012 et aussi la question du relèvement du Smig fixé à 31.625 FCFA. Si pour le premier point, le président du Patronat a indiqué que rien n’a bougé depuis lors, il a rassuré les syndicalistes sur le second point, affirmant : « nous sommes conscients de la question. C’est une procédure très longue et on est avancé dans le processus ».

Christian Tchanou 

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *