.
.

Le triomphe de la vérité

.

Assemblée générale élective de l’Upmb: Franck Kpochémè élu président


Numériser0011Franck Kpochémè est le nouveau président de l’Union des professionnels des médias du Bénin (Upmb). Directeur de publication du journal « L’Informateur », il a été élu au terme de l’assemblée générale  élective  du samedi 10 août 2013 à la Bourse du travail suite à un scrutin de liste et dont sa seule liste a été présentée. Il dirige un bureau composé de 15 membres. Ajouté à cela, les représentants des coordinations régionales qui sont  au nombre de six. Mandaté donc pour  trois ans, il a levé un coin du voile sur sa vision qui est d’œuvrer pour « un renouveau dans la presse béninoise où le professionnel des médias prospère et s’épanouit ».  Mais à l’ouverture de l’assemblée, le président sortant, Brice Houssou a invité les congressistes  à la culture de la cordialité afin que l’intérêt de l’union puisse l’emporter sur les intérêts particuliers. Ensuite, il y a eu une série de mots de soutien et de conseils.  C’est ainsi que le président de l’Observatoire de la déontologie et de l’éthique dans les médias (Odem), Guy-Constant Ehoumi, a conseillé  le respect des textes régissant les élections afin que l’assemblée générale puisse sortir par la grande porte  contrairement à ce qu’attendent  les camps d’en face. Quant au président du Conseil national du patronat et de l’audiovisuel du Bénin (Cnpa-Bénin), Malik Gomina, il a estimé que c’était le moment de trouver des mécanismes pour retrouver les meilleurs éléments pour une presse citoyenne. En souhaitant voir les congressistes sortir unis de cette assemblée générale, il a invité l’assemblée à la mise en place d’un bureau consensuel.  En prenant donc l’exemple du Cnpa qui a tenu compte des différents clans lors du renouvellement de son bureau, Malik Gomina affirme, «  je ne souhaite pas que ce soit la victoire d’un camp sur un autre ». Conformément aux textes, le nouveau bureau a un mandat de trois ans pour remettre les choses sur les rails afin de servir d’exemple au bureau sortant dont les membres reconnaissent qu’il reste beaucoup à faire.

Emmanuel GBETO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *