.
.

Le triomphe de la vérité

.

1ère édition du festival «Mètodoukpo » à Adjohoun: Anice Pépé lance l’opération de détection des rythmes endogènes


Le créateur du «zinli alènu yoyo», Anice Pépé est désormais promoteur culturel. Depuis samedi dernier, dans sa commune natale d’Adjohoun, il a officiellement lancé la première édition de son festival dénommé « Mètodoukpo ». C’était sur l’esplanade externe de son Anice Pépé, micro à la bouche, avec à ses côtés, Docteur Raphaël Tchidimè lors du lancement du festival samedi dernierMotel baptisé Pépé 1er sis dans cette localité. Selon ses explications, le festival Mètodoukpo est créé  pour « détecter et promouvoir les rythmes endogènes ». A ce sujet, Anice Pépé précise : « Il s’agit des rythmes que nous ont légués nos aïeux, richesses intarissables qui se jouent sans aucun instrument moderne, donc exécutés avec un assemblage d’instruments locaux, traditionnels », a-t-il expliqué. Pour lui, ce festival qui constitue une opération de détection des rythmes endogènes se tiendra chaque année. Pour cette année, plusieurs secteurs d’arts de scène sont visés. Il s’agit, selon ses explications, de la détection des meilleurs artistes ou groupes d’artistes exécutant des rythmes endogènes, des meilleurs conteurs, des meilleurs humoristes et comédiens. Et pour une première fois, le festival a accueilli des groupes d’artistes étrangers à l’instar de la compagnie de danse, « Africa Dance » de la Côte-d’Ivoire. Devant une assistance fortement mobilisée, chacun des groupes inscrits pour les prestations de la première journée du festival se sont produits sur scène et ont démontré leurs talents. Des démonstrations qui ont valu l’admiration et les applaudissements des spectateurs constitués de jeunes, vieux, femmes et hommes qui n’ont pas hésité à exprimer leur adhésion à ce festival qui, selon les propos de son promoteur, s’étendra sur deux semaines environs. « Chaque soir, venez déguster les talents artistiques de notre pays pour votre plaisir. L’accès aux spectacles est entièrement gratuit », a indiqué Anice Pépé avant d’exprimer sa reconnaissance au Docteur Raphaël Tchidimè qui, selon ses explications, l’a accompagné dans l’organisation du festival. Il a également lancé un appel aux autres sponsors qui se font encore désirer à marquer leur adhésion au festival « Mètodoukpo » afin que son ambition de ressusciter et de valoriser les rythmes endogènes soit comblée. Il faut dire que les lauréats qui seront détectés au cours du festival seront produits et promus.

Donatien GBAGUIDI

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

One thought on “1ère édition du festival «Mètodoukpo » à Adjohoun: Anice Pépé lance l’opération de détection des rythmes endogènes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *