.
.

Le triomphe de la vérité

.

Tensions autour de la révision de la constitution: Les jeunes ABT de Djougou résidant à Cotonou répondent aux détracteurs de Bio Tchané


Vues : 30

Les responsables de la jeunne ABT de Djougou résidant à Cotonou lors de l'Assemblée générale hier

Les responsables de la jeunne ABT de Djougou résidant à Cotonou lors de l’Assemblée générale hier

La campagne de sensibilisation sur la révision de la constitution commence à produire des étincelles. Se basant sur des déclarations jugées injurieuses faites par le ministre de l’enseignement secondaire à Djougou le 07 juillet dernier, les jeunes ABT de Djougou résidant à Cotonou se sont insurgés hier contre ce qu’ils qualifient de « propos discourtois envers des cadres et les populations de la Donga ». C’était à l’occasion d’une assemblée générale extraordinaire tenue à la Bourse du travail à Cotonou. Les principaux responsables de cette association ont, tour à tour, laissé entendre que l’Alliance ABT n’est pas contre une quelconque révision de la Constitution béninoise. Elle a toujours soutenu, au contraire, que toute révision devra se faire de façon consensuelle. Mais, cette position aurait été mal comprise par la mouvance présidentielle. Rapportant des propos tenus à Djougou le 07 juillet lors d’une séance de sensibilisation sur la révision de la constitution, les jeunes ABT n’ont pas mâché leurs mots pour dénoncer les injures graves proférées contre leur leader et son équipe par le ministre de l’enseignement secondaire. Ils ont alors décidé de répondre à l’affirmation selon laquelle l’ancien ministre des finances n’aurait rien fait pour la commune. « Certains dignes fils de Djougou dont nous taisons les noms ont œuvré directement ou indirectement pour le développement de la commune. Ce serait prétentieux que nous énumérions toutes les réalisations faites par ces cadres de la ville », ont-ils dit à travers une déclaration liminaire. Et de citer alors une liste de réalisations, notamment la recette des douanes de Djougou, la réalisation de la route Djougou-Ouaké-Sèmèrè, la création à Djougou de DongaWomen, une institution de microcrédit aux femmes existant depuis 2002 ainsi que les dons de matériels pour l’informatisation du collège de Djougou. « Si tout cela ne suffisait pas à fonder la retenue, le nom BIO TCHANE dans DJOUGOU devait suffire pour inspirer un minimum de respect », indique la déclaration des jeunes de Djougou résidants à Cotonou. Plusieurs autres orateurs sont intervenus qui pour dénoncer la cabale entretenue contre le leader de l’Alliance ABT qui pour appeler à l’unité pour le développement de la ville de Djougou.

Olivier ALLOCHEME

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

One thought on “Tensions autour de la révision de la constitution: Les jeunes ABT de Djougou résidant à Cotonou répondent aux détracteurs de Bio Tchané

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page