.
.

Le triomphe de la vérité

.

Correction de la liste électorale permanente informatisée: Le président du Cos-Lépi annonce la fin du processus pour fin novembre


Deux mois après son installation, le Conseil d’orientation et de supervision des opérations de correction de la liste électorale permanente informatisée (LEPI) est monté au créneau le mercredi 10 juillet pour faire le point de ses activités. C’est à la faveur d’une conférence de presse animée au siège de l’organe à Cotonou par son président, le député Sacca Lafia assisté de son vice-président, Augustin Ahouanvoébla, ainsi que du député Karim Chabi Sika.
Le processus de correction de la LEPI suit son cours et la fin des opérations est prévue pour fin novembre prochain.  La phase pratique dudit processus démarre vers la fin du mois de juillet ou tout au plus en début du mois d’août et se déroulera en dix phases dont les principales sont, l’audit participatif, l’enregistrement complémentaire des citoyens, la consolidation et le dédoublonnage, l’extraction de la version actualisée de la Lépi et la distribution des nouvelles cartes d’identité à valeur de carte d’électeur. C’est l’essentiel de ce qu’on peut retenir des déclarations qui ont été faites mercredi dernier par le président du Cos-Lépi au sujet du processus de correction du fichier électoral béninois.  Toujours, selon ses explications, en deux mois d’existence et surtout selon les objectifs qu’il s’est fixés, le  COS-LEPI s’est doté d’un chronogramme d’activités qui prévoit la mise à disposition de la liste actualisée pour le mois de novembre 2013, d’un règlement financier pour une gestion saine et transparente des ressources qui seront mises à sa disposition. Suivant ce chronogramme, l’installation des Commissions Communales d’Actualisation démarre dès la fin de cette semaine. C’est pour cela, apprend-t-on, qu’un budget prévisionnel de 13,5 milliards a été soumis à l’appréciation du gouvernement. Ainsi, comptant sur le soutien du Chef de l’Etat et de son équipe gouvernementale, et aussi sur l’appui des partenaires techniques et financiers, il prend l’engagement ferme en son propre nom et au nom de ses collègues du COS-LEPI, de travailler de jour comme de nuit pour accomplir efficacement la mission à lui confiée. « Si tous les acteurs (société civile, classe politique…) se mettent d’accord, au terme de l’opération, les 2.200.000 Béninois enregistrés par témoignage lors du RENA-LEPI bénéficieront d’un acte de naissance, de nouvelles cartes d’identités nationales seront délivrées et serviront désormais de carte d’électeur, la base ainsi actualisée permettra, par ailleurs, de centraliser et de faciliter la délivrance  de documents administratifs tels que le passeport, le permis de conduire, le casier judiciaire, de mettre à disposition de la CENA, une liste électorale fiable et acceptée de tous », a laissé entendre le président COS-LEPI avant de lancer un appel à la mobilisation générale autour de cette phase pratique du processus en cours : « Je voudrais  lancer un  appel solennel à tous mes compatriotes,  de toute appartenance politique ou sociale, à nous mobiliser massivement pour prendre part à l’audit participatif et à toutes les autres  opérations y afférentes en vue d’être éligibles au bénéfice de tous les avantages qui découleraient des applications de la base de données, mais aussi à faire preuve d’un engagement citoyen en apportant notre contribution dans les tout prochains jours pour la réussite de cette opération ».
Hugues E. PATINVOH

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *