.
.

Le triomphe de la vérité

.

Révision de la Constitution: Barthélémy Kassa obtient l’adhésion massive des populations de l’Atacora-Donga


Le ministre Kassa sensibilisant les populations sur le bien fondé de la révision...

Le ministre Kassa sensibilisant les populations sur le bien fondé de la révision…

Les populations de l’Atacora/Donga ne marchanderont jamais leur soutien indéfectible au Docteur Boni Yayi dans ses initiatives pour faire du Bénin un modèle de développement. Cette conviction, les populations de l’Atacora/Donga l’ont, une fois encore, démontrée les 5 et 6 juillet derniers. C’était à travers un double événement à Natitingou avec une gigantesque marche de soutien des cadres de l’Atacora/Donga et à Parakou avec la fête annuelle des ressortissants de l’Atacora/Donga résidant dans le Borgou/Alibori. Avec conviction et dans la liesse populaire, elles ont renouvelé au président Boni Yayi leur soutien indéfectible à la révision de la Constitution, au Ramu, ainsi qu’aux réformes dans le secteur agricole sans oublier l’augmentation prochaine du milliard culturel.
La marche des artistes à ‘’Nati’’
Soutenus par leurs frères et sœurs natifs de l’Atacora/Donga, la marche des artistes a tenu toutes ses promesses à Natitingou. Aussi, les messages délivrés à la fin ont-ils reçu l’assentiment des populations ayant massivement soutenu la cause. Selon le porte-parole des artistes, Jolidon Lafia, cette mobilisation vise à soutenir tous les projets et programmes du Chef de l’Etat liés, entre autres, au Ramu, à la révision de la constitution, aux secteurs coton et vivriers et à l’accroissement du milliard culturel. A sa suite, Christophe Kaki, cadre et natif de l’Atacora a aussi renouvelé le soutien des populations de l’Atacora/Donga au président de la République. Il a, par ailleurs, invité le chef de l’Etat à poursuivre les grands chantiers en cours. « Nous accompagnerons de façon indéfectible le Ramu, la révision de la constitution et tous les autres projets du Chef de l’Etat et porterons la bonne nouvelle à nos frères et sœurs des hameaux reculés », a rassuré Christophe Kaki. Le géant spectacle qui s’en est suivi et qui a tenu en haleine les populations jusqu’à l’aube, a vu se succéder sur scène les grands artistes de l’Atacora/Donga. Parmi ceux-ci, Jolidon Lafia, Erkman Tensi, Adjima, Dassabouté et des groupes non moins importants. Un trophée a été décerné, à cette occasion, au monument Dassabouté pour son immense talent.
Le festival des ressortissants de Matéri dans la cité des Koburu

Les populations à l'écoute

Les populations à l’écoute

Riche en couleurs et en animations, la 3è édition de la fête des retrouvailles organisée par les ressortissants de Matéri résidant dans le Borgou/Alibori a connu la participation du maire de Matéri, d’éminentes personnalités, des députés Chabi Sika et Rachidi Gbadamassi, des cadres et populations ayant massivement pris d’assaut la place du marché ‘’Tchakitibam’’ de Parakou. « A travers cette fête, nous entendons marquer notre union et notre solidarité avec les autochtones tout en leur témoignant notre gratitude », a déclaré le président du comité d’organisation dans son discours. Emu, le parrain de la fête, le ministre Barthélémy Kassa a remercié ces populations qui se comptaient par milliers. « Nous avons tenu à faire venir ici tous nos parents des hameaux, fermes et autres champs pour leur parler directement des initiatives du Chef de l’Etat que sont, entre autres, le Ramu, le projet de révision de la constitution et les reformes dans le secteur agricole ». En invitant ses hôtes à se mobiliser pour accompagner ces projets et programmes, il a appelé ces derniers à la vigilance en ne se laissant point distraire par « ces politiciens qui ne pensent qu’à leurs propres intérêts ». Grands producteurs agricoles, Barthélémy Kassa a aussi invité ses parents à redoubler d’ardeur pour accroître leurs productions surtout cotonnières, sans oublier de souscrire au Ramu qui ne coute que 1.000 F cfa par mois. « Ceux qui intoxiquent le peuple en prêtant des intentions au Chef de l’Etat ont tort. Car, élu à plus de 75% en 2006 et reconduit par un K.O retentissant, le président Yayi n’a plus besoin de ça pour obtenir quelque chose. Il suffit qu’il le demande au peuple et il le lui accordera. Donc, aucune inquiétude, car Boni Yayi a rassuré que les fondamentaux, pour lui, sont des boutons rouges qu’il ne touchera pas », a conclu le parrain, Barthélémy Kassa. Il a, par ailleurs, rappelé à cet effet, la peur de certains, en raison de l’introduction dans le projet de révision constitutionnelle de la Cour des comptes, de la Cena et surtout de l’imprescriptibilité des crimes économiques. Ayant été un succès sur toute la ligne, la marche de soutien de Natitingou et la fête des ressortissants de l’Atacora/Donga ont connu la participation massive des artistes, cadres, honorables députés, élus locaux et autres populations.
Alphonse KOUNOUHO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *