.
.

Le triomphe de la vérité

.

Rencontre entre la ministre du travail et son personnel: Les travailleurs maintiennent leur motion de grève de 72 heures


(Kora Zaki rassure sur leur revendication de délocalisation)

Maïmouna KORA ZAKI Ministre de la Fonction Publique, du Travail

Maïmouna KORA ZAKI Ministre de la Fonction Publique, du Travail

Une grande rencontre a eu lieu hier, jeudi 02 mai entre les travailleurs du ministère du travail et de la fonction publique (Mtfp) et leur ministre de tutelle, Maïmouna Kora Zaki. L’objectif est de trouver des solutions aux différents problèmes qui font actuellement objet de bras de fer entre l’autorité et ses collaborateurs. Le principal problème de l’heure est relatif à la délocalisation des travailleurs du site « pollué par la poudre de ciment » de Xwlacodji, vers les nouvelles tours administratives. Mais, au terme des échanges, la ministre a promis conduire ce vendredi 03 mai, les responsables syndicaux vers son collègue de l’environnement et de l’habitat afin de leur donner la preuve que le ministère du travail est bien sur la liste des ministères et institutions qui devront désormais habiter les tours administratives.

 Pour l’heure, la grève est maintenue

En dépit des échanges houleux qu’il y a eu entre l’autorité, le cabinet du ministre et les travailleurs, la motion de grève d’avertissement de 72 heures annoncée pour la semaine prochaine afin de protester contre l’attitude du gouvernement qui s’obstine à vouloir écarter le Mtfp des Tours administratives est maintenue. Au nom des travailleurs, le Syndicat des travailleurs du ministère du travail et de la fonction publique (Syntra-Mtfp), le Syndicat autonome des travailleurs du ministère du travail et de la fonction publique (Synatra-Mtfp) et le Syndicat national des corps des personnels de l’administration du travail (Synacat) se disent en état de veille tant que solution ne sera trouvée à leurs revendications. En prélude à la grève des 07, 08 et 09 mai prochain, ils projettent une marche pacifique sur la Primature afin de porter leur doléance au Premier ministre, Pascal Iréné Koupaki.

Emmanuel GBETO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *