.
.

Le triomphe de la vérité

.

Configuration du bureau du Conseil d’orientation et de supervision de la Lépi: La mouvance se taille la part du lion, l’opposition presque…absente


Adrien Houngbédji

Adrien Houngbédji

Depuis hier jeudi 2 mai, les députés membres du Comité d’orientation et de supervision (COS) de la Liste électorale permanente informatisée (Lépi) ont procédé au choix de leurs responsables. Il s’agit des honorables Sacca Lafia, Augustin Ahouanvoébla et Nicaise Fagnon respectivement aux postes de président, vice-président et rapporteur de la structure. Cette configuration laisse ainsi transparaître la présence de deux députés de la mouvance présidentielle (FCBE) et un de l’opposition (PRD) parmi les trois responsables du COS-Lépi. Toute chose qui renforce la marginalisation croissante de l’Union fait la Nation (UN) au sein de l’hémicycle.

L’opposition presque…absente

L’opposition est-elle présente au sein du bureau du Conseil d’orientation et de supervision (COS-Lépi) ? C’est l’interrogation suscitée par l’absence de l’Union fait la Nation au profit du Parti du Renouveau Démocratique (PRD). En effet, pour nombre d’observateurs, le rapprochement intervenu entre le PRD et le pouvoir, depuis, confirme une main mise du pouvoir sur cette structure mise en place en prélude aux prochaines élections communales et locales. Aussi, si cette situation vient à nouveau confirmer la marginalisation croissante de l’UN sur l’échiquier politique, n’en demeure-t-il pas moins qu’elle suscite la polémique sur le rôle d’opposition dévolu au PRD au sein du COS-Lépi.

 La bataille PRD-RB se poursuit

La bataille de tranchées que se livrent la Renaissance du Bénin (RB) et le PRD pour le contrôle de la municipalité de Cotonou s’est, à nouveau, invitée au débat à l’occasion de l’élection des responsables du COS-Lépi. Ainsi, pendant que l’honorable Epiphane Quenum a plié l’échine devant Sacca Lafia dans sa volonté de présider aux destinées de la structure, Augustin Ahouanvoébla a réussi à décrocher la vice-présidence du COS-Lépi ; toute chose qui renforce le PRD dans ses négociations avec la mouvance en vue de s’accaparer de la municipalité de Cotonou lors des prochaines échéances électorales. Pour sa part, en ne réussissant pas à intégrer la sphère décisionnelle du Cos-Lépi, la RB de Léhady Soglo rate une occasion de se rendre indispensable à la mouvance dans la perspective des prochaines joutes électorales. Aussi, la configuration du Cos-Lépi vient-elle revigorer le PRD de Me Adrien Houngbédji dans sa volonté de voir l’alternance s’opérer à la tête de la municipalité au soir des prochaines élections municipales.

Wandji A.

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *