.
.

Le triomphe de la vérité

.

Absence des ministres aux activités parlementaires: L’Assemblée proteste, le Gouvernement s’explique et présente ses excuses aux députés


Boni Yayi, le Président de le République du Bénin

Boni Yayi, le Président de le République du Bénin

Alors qu’ils devaient se rendre au parlement pour répondre à certaines préoccupations des députés, des membres du gouvernement ont été contraints à un cas de force majeure.  Obligés, malgré eux, d’accuser du retard et de susciter la désapprobation des Honorables députés, les ministres concernés et le gouvernement, en général, ont tenu à présenter leurs excuses à la représentation nationale pour  les désagréments causés. Lire ci-dessous l’intégralité de la déclaration du gouvernement au sujet de cet incident involontaire et malheureux.

Point de presse du GOUVERNEMENT

Le jeudi 02 mai 2013, le Gouvernement a été appelé devant la Représentation nationale pour :

–         Répondre à une question d’actualité sur l’assainissement des berges lagunaires ;

–         Présenter une communication sur le déploiement de contingent béninois dans le cadre de la résolution de la crise malienne ;

–         Donner suite à son interpellation sur le protocole d’Etat.

 

Ces préoccupations de la Représentation nationale ont été programmées pour la plénière de ce jour. Malheureusement cette programmation coïncide avec la tenue dans notre pays du forum inaugural sur le développement rural en Afrique (Fidra) dont le leadership continental a été confié au Président de la République du Bénin.

Tenant compte de l’importance de cet évènement, mais aussi de la haute considération due à la Représentation nationale,  des diligences ont été entreprises en direction du Président de l’Assemblée nationale pour solliciter un décalage  d’environ deux heures de temps, en raison du retard  que la cérémonie d’ouverture du forum pourrait amener les Ministres concernés à observer sur la programmation initiale.

Aussitôt après la cérémonie du lancement du forum, les Ministres se sont immédiatement rendus en cortège à l’hémicycle, munis de leurs dossiers déjà prêts et précédés par les cadres de leurs  cabinets respectifs déjà sur place.

Le retard accusé par les Ministres, malgré toutes les précautions prises, a suscité une désapprobation de la part des députés.

Le Gouvernement, dans sa volonté permanente de recherche de relations harmonieuses avec les autres institutions de la République, et particulièrement avec l’Assemblée nationale, regrette cet incident malheureux qui relève d’un malentendu.

Le Gouvernement, les Ministres concernés en l’occurrence, présentent leurs excuses à la Représentation nationale pour ces désagréments  et entendent prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter que pareilles situations ne surviennent à l’avenir.

 

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *