.
.

Le triomphe de la vérité

.

ACTES DE DEFIANCES DES MAIRES DES 77 COMMUNES DU BENIN: Les conseillers municipaux FCBE de la mairie de Cotonou montent au créneau


(Ils réclament une session extraordinaire pour débattre de la gouvernance en cette fin de mandat)

 

Les conseillers municipaux Fcbe de la mairie de Cotonou

Les conseillers municipaux Fcbe de la mairie de Cotonou

Touchés par les actes de défiances dont ont fait preuve les maires des communes du Bénin suite aux remarques du ministre de la décentralisation, Raphaël Edou, les conseillers municipaux Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) de la mairie de Cotonou sont sortis de leurs gongs. Ils ont fait hier à l’Infosec, une déclaration dans laquelle ils invitent les différents maires à adopter des démarches saines. Ils souhaitent, par ailleurs, une session extraordinaire au niveau de leur mairie pour débattre de la gouvernance en cette fin de mandat.

 

 

DECLARATION DES CONSEILLERS MUNICIPAUX FCBE DE LA MAIRIE DE COTONOU SUITE AUX ACTES DE DEFIANCES DES MAIRES DES 77 COMMUNES DU BENIN APRES LES REMARQUES DU MINISTRE DE LA DECENTRALISATION, DE LA GOUVERNANCE LOCALE, DE LADMINISTRATION ET DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE

Suite à la brouille observée entre les Maires et le Pouvoir Central, les Elus Municipaux FCBE de la Ville de Cotonou se sont réunis pour analyser cette situation, qui touche de manière cuisante à l’enracinement et à la progression de notre démocratie, surtout à la base.

II est indiscutable que depuis 2006, avec l’avènement du Président BONI YAYI, la progression de la démocratie par le biais des nombreuses décisions et actions pour faire avancer la Décentralisation et la Déconcentration du pouvoir, a enregistré des avances notables. II demeure tout aussi évident que, de si grands changements dans nos méthodes d’administration requièrent la compréhension, l’adhésion et le respect des principes cardinaux de gestion prônés par le Chef de l’Etat depuis 2006. II s’agit de la promotion des valeurs de travail, de performance, d’éthique, d’obligation de résultat et de compte rendu.

Les Elus Municipaux FCBE de Cotonou, notent qu’à travers ses déclarations, le Ministre de la Décentralisation, de la Gouvernance Locale, de l’Administration et de l’Aménagement du Territoire n’a fait que révéler les observations portées à son niveau dans la gestion des Collectivités Locales, afin qu’ensemble des mesures correctives y soient apportées pour le bien être de nos populations. Ainsi, loin de stigmatiser les difficultés de gestion au niveau des Mairies, d’infantiliser et d’humilier leurs premiers responsables, il apparaissait important au Ministre de tutelle d’observer un langage de vérité.

La révélation du Ministre à l’opinion Nationale et Internationale n’est que la réalité que vivent les conseils communaux dans les communes. Les Maires, au lieu de s’en prendre à leur Ministre de Tutelle, qui selon les textes a le droit de contrôler la gestion des communes devraient retourner dans leurs communes pour démontrer que les déclarations du Ministre sont fausses. Actuellement, s’en prendre au Ministre, c’est déplacé le débat, car les conseillers communaux ne sont pas toujours associés à la gestion de leur commune. Mieux, dire qu’on apporte son soutien à la population et ne pas veiller à la bonne gestion des ressources envoyées dans les communes en faveur des populations, n’est qu’une tromperie. C‘est d’ailleurs pour cela que les Conseillers Municipaux FCBE du Littoral souhaitent une session extraordinaire pour débattre de la gouvernance en cette fin de mandat pour bâtir l’avenir.

Nous pensons, que de part et d’autres, la tempérance et la clairvoyance doivent gouverner nos actions afin que les reformes en profondeur tant souhaitées par le Chef de l’Etat, le Dr Boni YAYI puissent aboutir. En tout état de cause, il s’agit de la gestion de nos populations à la base avec l’obligation de refonte totale de notre méthode de gestion.

Enfin, les Conseillers Municipaux FCBE du Littoral remercient vivement les Partenaires Techniques et Financiers (PTF) pour leur soutien hautement appréciable, félicitent et encouragent le gouvernement pour la vigilance observée dans la conduite des divers Programmes d’Appui aux Services Décentralisés Conduits par les Communautés (PSDCC), et exhortent les Maires  à beaucoup plus d’attention dans la gestion courante de leur collectivité.

 

Vive la démocratie locale

Vive la décentralisation

Vive la coopération internationale

Nous vous remercions

 

Cotonou le 18 avril 2013

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *