.
.

Le triomphe de la vérité

.

Après la bastonnade d’un des leurs par des militaires: Les enseignants de Zagnanando en colère, menacent l’école de paralysie dès ce jour


Le personnel enseignant est en colère dans la commune de Zagnanando. Et pour cause, dans la nuit du lundi au mardi dernier, l’un des leurs a fait l’objet d’une bastonnade sauvage de la part de militaires aux trousses des contrebandiers d’essence dans les artères du centre-ville de la commune. Cette situation qui résulte d’un excès de zèle de la part des forces de défense, selon les explications des enseignants réunis en assemblée générale hier, mérite des sanctions exemplaires à l’encontre des auteurs de cette bastonnade qui a conduit à l’hospitalisation de la victime. « Nous ne pouvons pas continuer à accepter d’être humiliés de cette façon », estime, amer, le sieur Adrien Dossou, l’un des responsables du Syndicat des enseignants de la maternelle et du primaire (SNEMP) dans la commune. Pour lui et ses pairs, cet incident est la goutte d’eau qui fait déborder le vase après des cas antérieurs de violences à l’égard d’innocents citoyens et particulièrement d’enseignants en service dans les huit (08) arrondissements de la commune. Aussi, menacent-ils de démarrer dès ce jour un arrêt de travail dans les établissements scolaires en guise de protestation contre cet incident si aucune garantie ne provient de la part des autorités notamment du premier magistrat de la commune. Et dans cette perspective, l’assemblée générale organisée hier pour statuer sur la conduite à tenir, a permis de sonner la mobilisation dans les rangs des enseignants qui promettent aller jusqu’au bout de leurs revendications contre les auteurs de « cet acte de barbarie ». Evoquant des cas similaires dans d’autres contrées du pays tel qu’Abomey-Calavi où un enseignant a été pris à partie par un parent d’élèves, les enseignants de Zagnanando perçoivent, à travers cette situation, une occasion de dire non aux violences à leur encontre du fait d’éléments zélés tapis au sein des forces de l’ordre.

Jean-Claude Dossa

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *