.
.

Le triomphe de la vérité

.

Obsèques de l’artiste Riss Cool: Le Dfac et le Bubedra appuient la famille éplorée


Le Directeur du Bureau Béninois du Droit d’Auteur et des droits voisins (Bubedra), Innocent Assogba et le Directeur du Fonds d’Aide à la culture (Dfac), Blaise Tchétchao, à la tête d’une forte délégation étaient hier au domicile de la famille de l’artiste Riss Cool décédé le 20 mars dernier. Ils sont allés présenter les condoléances du Ministre de la culture, Jean-Michel Abimbola à la famille éplorée. Le but de cette visite à Zogbohouè au domicile de Justin Chèkpo et qui a réuni tous les parents de la famille vise, aux dires des membres de la délégation, à les soutenir dans les dépenses liées aux obsèques de celui qu’ils s’accordent tous à appeler un baobab de la musique béninoise. En parlant de soutien, le ministère de la culture, à travers ses deux structures, ont remis à la famille, une enveloppe financière de 450.000 FCFA. Un geste fortement apprécié par le porte-parole de la famille, Ildevert Chèkpo qui a remercié le Ministère, non seulement pour son geste, mais également pour sa sollicitude lors des sept mois de maladie de l’artiste aujourd’hui disparu. Lire les propos du Directeur du Fonds d’Aide à la Culture (Dfac), Blaise Tchétchao et du porte-parole de la famille, Chèkpo Ildevert

 

Blaise Tchétchao, Directeur du Fonds d’Aide à la Culture (Dfac)

« Nous sommes très touchés par la mort de Riss Cool »

« Comme vous le savez, Riss Cool est pour nous, un grand artiste. Comme vous avez entendu son oncle le dire, quand il était malade, le Ministère de la culture s’est mobilisé pour le secourir. Après ce geste du Ministère, nous avons appris que son état de santé s’est amélioré. Mais, curieusement, après quelques jours, nous avons également appris qu’il est encore admis au Cnhu et que son cas s’était aggravé. Le Ministère s’est encore mobilisé et le Ministre en personne nous a instruits pour qu’on lui délivre un certificat de prise en charge. La veille de mise en œuvre de cette prise en charge, le soir, quand nous étions venus à l’hôpital, il était décédé. Nous en avons été sérieusement touchés parce que Riss Cool est un grand artiste. Aujourd’hui, nous sommes venus pour présenter au nom du Ministère, nos condoléances à la famille pour lui témoigner notre solidarité afin que ses obsèques se déroulent dans les règles de l’art ».

 

Chèkpo IIdevert, l’oncle direct de Riss Cool, porte-parole de la famille

« Riss Cool est un grand philosophe qui a vécu avec le temps »

« Je pense que le Ministère de la culture nous a surpris agréablement. Vous avez mené des actions, même le jour où il mourrait. Je m’entretenais avec le Président Fadji qui me disait que le Ministère était à pied d’œuvre pour délivrer un autre chèque et que le lendemain même, il devrait venir avec une prise en charge. J’étais très content. Malheureusement, quand on disait ça, il était mort. Et ce qui m’a surtout marqué, c’est que tout juste après sa mort, le Directeur du Fonds d’Aide à la Culture est encore venu sur les lieux. Et puis, il est resté avec nous durant toute cette nuit malheureuse. On a amené Riss Cool à la Morgue en sa présence. J’en ai fait le compte rendu à la famille qui en était vraiment séduite. Riss Cool, pour nous, c’est un fils, pour les Béninois, c’est un grand philosophe qui a vécu avec le temps. Il est tout simplement un baobab. Nous autres, nous ne savons pas si à notre mort, on aura tous ces honneurs-là. Nous remercions donc, une fois de plus, très sincèrement le Ministère de la culture. Ça nous va vraiment droit au cœur ».

Propos recueillis par Donatien GBAGUIDI

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



One thought on “Obsèques de l’artiste Riss Cool: Le Dfac et le Bubedra appuient la famille éplorée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *